/misc
Navigation

La bataille de Montréal: où en sommes-nous?

Coup d'oeil sur cet article

Carnet de campagne #1

J’ai été élue 8 ans à la Ville de Montréal et je peux vous assurer que les jeux de coulisses sont commencés intensément en vue de l’élection municipale de novembre 2021. Ça va être excitant. Où en sommes-nous ?

Valérie Plante

Départ avec un genou par terre avec seulement 20 % des intentions de vote dans le dernier sondage Léger, avec des élus qui quittent le navire ou en sont éjectés et une majorité au conseil municipal menacée.

Ça va mal, mais malgré tout Valérie Plante est loin d’être défaite. Elle peut toujours compter sur 39 % de répondants satisfaits. En ayant beaucoup d’élus sortants, la mairesse a un avantage organisationnel avec un parti financièrement en santé et des militants passionnés. 

Elle aurait intérêt à recruter des candidats à caractère économique en vue de la relance post-COVID et à éviter les décisions polarisantes comme la nomination de la nouvelle commissaire à la lutte contre le racisme. Avec son aplomb, elle sera une redoutable candidate, comme on l’a vu lors de l’élection de 2017.

Denis Coderre

L’ex-maire lancera un livre le 25 mars ; aucun doute qu’il ira pour son match revanche. À 32 % dans le dernier sondage, ce sont de bonnes nouvelles pour lui, mais ça en prendra plus pour gagner.

Il fera face à des enjeux organisationnels : ancienne équipe étiolée, militants peu nombreux et financement à zéro. Saura-t-il convaincre les élus de son ancienne équipe d’embarquer ? La décision des élus de l’arrondissement Saint-Laurent sera un bon indicateur à cet égard. Mais surtout, qui seront ses nouvelles recrues ?

Les attentes sont élevées : quelles sont sa vision, ses motivations ? Une chose est certaine, l’ancien maire de Montréal est un solide concurrent pour la victoire. 

Félix-Antoine Joli-Coeur

Ce qui devrait inquiéter les deux principaux candidats, c’est qu’un Montréalais sur deux est indécis ou voterait pour un 3e candidat. L’ascension fulgurante de Mélanie Joly et Valérie Plante, peu connues en 2013 et 2017, pourra inspirer M. Joli-Coeur. Il a fait bonne impression lors de son lancement.