/entertainment/movies
Navigation

Les festivals de cinéma doivent encore s’adapter

Coup d'oeil sur cet article

Même si l’arrivée des vaccins apporte une petite lueur d’espoir, la pandémie de COVID-19 continue de donner du fil à retordre aux organisateurs de festivals de films. 

Premier rendez-vous de l’année dans le calendrier des grands événements de cinéma internationaux, le Festival de films de Sundance aura lieu comme prévu du 28 janvier au 3 février. Mais après avoir jonglé avec la possibilité de présenter quelques projections dans des ciné-parcs, les organisateurs ont finalement décidé d’opter pour une édition entièrement virtuelle. 

Le Festival de Berlin a aussi dû modifier ses plans pour 2021. Une édition virtuelle sera organisée du 1er au 5 mars pour les gens de l’industrie. Des projections des films sélectionnés seront ensuite offertes au public, en juin.

L’an passé, le Festival de Cannes avait été annulé pour la première fois depuis plus de 50 ans en raison de la pandémie. Même si la COVID-19 est encore bien présente en France, les organisateurs du plus grand festival de films au monde assurent que l’événement aura bel et bien lieu cette année. Mais ils ont récemment admis que la fête (prévue en mai) pourrait être repoussée à l’été afin de permettre aux spectateurs de se réunir dans les salles.

Formules hybrides

Au Québec, comme la plupart des festivals de films ont lieu à la fin de l’été ou à l’automne, leurs organisateurs ont la chance d’avoir encore beaucoup de temps devant eux pour évaluer la situation. Néanmoins, par prudence, ils planchent tous sur des formules « hybrides » qui comprendraient un mélange de projections en salle et de diffusion en ligne. 

« Notre édition 2021 [qui est prévue du 5 au 25 août] comprendra une offre similaire à celle présentée l’été dernier sur notre plateforme en ligne et une programmation en salle, dont l’importance dépendra des conditions sanitaires permises », a fait savoir mercredi le président du Festival Fantasia, Pierre Corbeil. 

Même son de cloche du côté de Cinemania et du Festival du nouveau cinéma (FNC) : « Afin de fêter dignement notre 50e anniversaire qui se déroulera du 6 au 17 octobre prochain, toute l’équipe du festival est déjà en action et travaille sur 3 options (présentiel complet, hybride ou seulement en ligne) ainsi que sur plusieurs surprises. Nous surveillons chaque jour de très près l’évolution de la pandémie et nous prendrons des décisions concrètes dans les prochains mois concernant ces différentes options en fonction des recommandations du Gouvernement et de la Santé publique », a indiqué par courriel le directeur général du FNC, Nicolas Girard Deltruc.