/news/education
Navigation

Nouveau nom pour le programme Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière

Coup d'oeil sur cet article

Le programme Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière, fort de grandes ambitions pour les années à venir, change de nom pour devenir l'École supérieure en Art et technologie des médias.

Le programme Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière, fort de grandes ambitions pour les années à venir, change de nom pour devenir l'École supérieure en Art et technologie des médias.

Québec a accordé 5 M$ sur 10 ans à l'institution d'enseignement pour la soutenir dans ses nombreux projets de développement.

«On se positionne pour le futur de façon significative», a indiqué le directeur des études de l'établissement, Mario Julien.

La direction veut faire plus de place à la recherche. «On souhaite ardemment se positionner comme un leader au Québec et se retrouver dans quelques années comme étant la référence en recherche dans le domaine médiatique», a précisé M. Julien.

Notamment, un projet visant à documenter la production télévisuelle québécoise est déjà en cours.

Le lancement de nouvelles formations est aussi dans les plans. Une attestation d'études collégiales axée sur les effets visuels sera bientôt offerte et une autre en radio pour la clientèle autochtone est en développement.

«Il s'agira de premières de notre côté, mais on a l'intention d'en développer davantage, autant sous forme d'attestation que pour des formations plus courtes, plus pointues», a expliqué Mario Julien, tout en ajoutant que le besoin de formation spécialisée devient de plus en plus important.

Ces changements ne garantissent toutefois pas l'exclusivité réclamée depuis de nombreuses années.

L'École supérieure aura encore de la concurrence alors que deux collèges privés de Québec et de Montréal offrent désormais des formations similaires.

«Comme on veut prendre de l'espace supplémentaire, notamment à Québec et à Montréal, on pense être capables d'affronter la concurrence du privé plus sereinement qu'auparavant», a souligné le directeur des études.

Le Cégep de Jonquière projette même de faire rayonner son école supérieure à l'international.

L'établissement est déjà en contact avec des gens de la France et du Maroc dans l'objectif de déployer des formations à l'étranger.