/sports/hockey
Navigation

Sea Dogs: Joshua Roy bientôt échangé?

Le premier choix du repêchage de la LHJMQ en 2019 a demandé une transaction

Journaliste
Photo courtoisie, Sea Dogs de Saint-Jean Pour des raisons obscures, l’attaquant des Sea Dogs de Saint-Jean Joshua Roy a demandé à la formation de l’échanger d’ici le 25 janvier.

Coup d'oeil sur cet article

Le premier choix au total du repêchage de la LHJMQ en 2019, Joshua Roy, veut quitter les Sea Dogs de Saint-Jean. L’attaquant de 17 ans a demandé une transaction au directeur général Trevor Georgie et ne s’est pas rapporté à la formation du Nouveau-Brunswick. Il devrait changer d’adresse au cours des prochains jours.

Pour le moment, les raisons de cette requête demeurent extrêmement nébuleuses. Dans l’entourage du jeune hockeyeur, on refuse depuis plusieurs semaines de divulguer les raisons de cette mésentente entre Roy et les Sea Dogs. Encore mercredi, on marchait sur des œufs.

Ce qu’on nous dit, toutefois, c’est que ce n’est pas lié à son utilisation sur la patinoire. Roy a conclu la première portion du calendrier au sommet des pointeurs de l’équipe avec une récolte de 17 points en 15 matchs, tout en étant utilisé à toutes les sauces par l’entraîneur Greg Gilbert.

DES ÉQUIPES DANS LA COURSE

Pour l’instant, l’ancien porte-couleurs des Chevaliers de Lévis est demeuré à la maison en attendant qu’une transaction soit réalisée. Le hockeyeur natif de Saint-Georges-de-Beauce voulait d’abord et avant tout éviter de se plier à une quarantaine obligatoire en se rendant à Saint-Jean, pour ensuite avoir à en faire une autre dans l’éventualité fort probable qu’il soit échangé à une équipe du Québec.

À noter que Roy n’a pas demandé d’être échangé à aucun marché en particulier, mais nos informations nous indiquent qu’il serait surprenant que Georgie envoie le jeune espoir de 17 ans à un rival des Maritimes.

Le prix exigé par l’homme de hockey des Sea Dogs serait élevé mais, en date de mercredi, plusieurs formations avaient démontré de l’intérêt et trois équipes étaient au plus fort de la course. Tout indique donc qu’il changera d’adresse d’ici la date limite des transactions, le 25 janvier prochain.

ANNÉE DE REPÊCHAGE

Il ne s’agit pas exactement d’un scénario idéal pour un jeune hockeyeur qui en est à son année de repêchage, avouons-le. Sur la liste préliminaire de la Centrale de recrutement de la LNH, publiée à la fin du mois d’octobre, Roy avait obtenu la cote « B », réservée aux espoirs de deuxième ou troisième tour.

Joint mercredi matin, l’agent de l’attaquant beauceron, Olivier Fortier, a assuré que cette situation ne nuirait pas à son client.

« Joshua n’aura pas de problème avec ça. Quand tout le monde va connaître les circonstances, ils vont comprendre », a-t-il simplement indiqué, refusant lui aussi de donner davantage de détails.

De son côté, Trevor Georgie n’a pas donné suite à nos appels.