/finance/business
Navigation

Une entreprise de Magog veut récupérer des masques

Éric Éthier, président de l'entreprise MedSup Canada, affirme qu'il peut fournir rapidement des masques de procédure pour enfant aux écoles secondaires qui en ont besoin.
Photo Courtoisie Éric Éthier, président de l'entreprise MedSup Canada, affirme qu'il peut fournir rapidement des masques de procédure pour enfant aux écoles secondaires qui en ont besoin.

Coup d'oeil sur cet article

Un fournisseur d'équipement médical de Magog en mesure de récupérer les masques médicaux désormais obligatoires dans les écoles, plutôt que de les envoyer aux poubelles, déplore être boudé par le gouvernement.

• À lire aussi: Retour en classe: des masques trop grands pour les écoliers

MedSup Canada, un détaillant d'équipement médical qui fournit notamment Costco en masques, estime pouvoir recycler ces derniers presque entièrement.

L'entreprise déplore le manque d'écoute du ministère de l'Éducation. Elle soutient avoir approché ses fonctionnaires pour leur proposer une solution intégrée, garantissant l'approvisionnement et le recyclage des masques dans les écoles.

Le détaillant a aussi souligné avoir reçu des appels de membres du personnel de différentes écoles inquiets parce que les masques qui leur sont fournis ne sont pas certifiés ASTM F2100 de niveau 1 comme le recommande la CNESST.

Le centre de services scolaire de Sherbrooke prévoit avoir besoin de 2 millions de masques d'ici la fin de l'année et s'apprête à faire un appel d'offres afin de trouver un fournisseur pour leur revalorisation.