/finance/business
Navigation

Une pandémie payante pour les assureurs automobiles

Des économies de près de 1,6 milliard de dollars au Québec l’an dernier

Coup d'oeil sur cet article

Certains impacts de la COVID-19, comme le confinement et la croissance du télétravail, auront été payants pour les assureurs automobiles qui auraient réalisé des économies de près de 1,6 milliard $ au Québec en 2020.

Selon un récent rapport de la firme Hellosafe.ca, qui compare les prix des compagnies d’assurance, le nombre d’accidents aurait chuté à travers la province d’environ 30 % l’an dernier, par rapport à 2019. La facture pour l’ensemble des réclamations s’élèverait à environ 3,13 milliards $.

Pour les régions métropolitaines de Montréal et de Québec, les assureurs auraient économisé respectivement 718 millions $ et 135,8 millions $.

En 2020, lors du premier confinement, certaines compagnies d’assurance comme le Mouvement Desjardins, La Capitale/SSQ (Beneva) et iA Groupe financier avaient offert des remises à leurs clients. Desjardins estime avoir notamment retourné 150 M$ à ses assurés automobiles.

Aucune nouvelle remise n’a toutefois encore été annoncée publiquement depuis les nouvelles restrictions imposées par le gouvernement. Entre mars et juin, lors de la pause complète du Québec, le nombre de réclamations relatives à des accidents aurait reculé de 55 %. Durant cette période, les assureurs auraient versé 647 millions $ de moins qu’en 2019.  

Toutefois, la mise sur pause pendant une partie de 2020 n’a pas permis d’abaisser le nombre de collisions mortelles sur nos routes selon Le Journal. La Sûreté du Québec est intervenue sur la scène de 228 accidents ayant causé 250 décès en 2020, contre 217 accidents et 233 morts pour l’année précédente.

Baisse de 6,7 G$ au Canada

À l’échelle canadienne, selon Hellosafe.ca, les entreprises brassant des affaires dans le monde de l’assurance automobile auraient vu leurs paiements liés à des réclamations diminuer de 6,7 milliards $, l’an dernier. 

C’est du côté de l’Ontario que les assureurs auraient épargné le plus, avec une réduction estimée par Hellosafe.ca à 2,7 milliards $. 

Le Québec occupe le deuxième rang au Canada, suivi de la Colombie-Britannique (913 millions $) et de l’Alberta (745 millions $).

Primes stables en 2021

Selon Hellosafe.ca, les économies réalisées par les géants de l’assurance en raison des restrictions liées à la pandémie devraient « diminuer de manière significative » en 2021. 

La direction prévoit aussi que les primes d’assurance auto stagnent cette année, ou qu’elles augmentent « très faiblement ».

« Chaque jour un peu plus, nous apprenons à vivre avec le virus, et de fait, on observe qu’il y a actuellement bien plus de voitures sur les routes que lors des mesures de confinement du printemps 2021. Ainsi, les coûts des assureurs en sinistres devraient revenir à la normale petit à petit au cours de l’année », a affirmé au Journal le porte-parole d’Hellosafe.ca, Alexandre Desoutter. 

LES ÉCONOMIES PAR RÉGION DU QUÉBEC 

  • Montréal (région métropolitaine) 718,35 M$ 
  • Québec (région métropolitaine) 135,8 M$ 
  • Gatineau 57,38 M$ 
  • Sherbrooke 30,22 M$ 
  • Saguenay 27,67 M$ 
  • Trois-Rivières 24,22 M$ 
  • Saint-Jean-sur-Richelieu 16,14 M$ 
  • Saint-Jérôme 12,75 M$ 
  • Drummondville 12,48 M$ 
  • Granby 10,58 M$ 
  • Rimouski 7,2 M$  

Source : Hellosafe.ca