/news/currentevents
Navigation

Gatineau: le bébé aurait été momifié par sa mère pendant des mois

Gatineau: le bébé aurait été momifié par sa mère pendant des mois
Photo Agence QMI, Jadrino Huot

Coup d'oeil sur cet article

Le bébé retrouvé sans vie samedi dans un appartement de Gatineau aurait été momifié par sa mère pendant des mois afin qu’elle puisse jouer avec le petit corps enrubanné comme s’il s’agissait d’une poupée.

Selon TVA Gatineau/Ottawa, la personne arrêtée dans ce dossier, Karoline Berger, serait bien la mère du poupon trouvé dans un logement de la rue des Étudiants du secteur Hull.

Connue des milieux policiers, la femme de 26 ans est accusée d’avoir commis un outrage, une indécence ou une indignité envers le cadavre ou les restes d’un nouveau-né.

«C’est un peu hors de l’ordinaire. Ça prend quelqu’un qui, au moment des événements, n’avait pas tous ses esprits», a mentionné son avocat, Me Jacques Belley.

Itinérante

Karoline Berger a été évincée à plus d’une reprise de logements qu’elle occupait pour défauts de paiement, notamment en avril 2017 et septembre 2020, par l’Office d’habitation de l’Outaouais, autrefois connu sous le nom d’Office municipal d’habitation de Gatineau. Elle se serait donc terrée au refuge d’urgence pour sans-abri installé à l’aréna Robert-Guertin.

La dernière adresse connue de l’accusée, un appartement de la rue Lamarche dans le secteur Gatineau, semblait toujours vide, jeudi, lors du passage de l’Agence QMI, ce qu’a confirmé une voisine. L’endroit aurait d’ailleurs aussi été passé au peigne fin par les enquêteurs.

La Couronne s’est opposée à sa remise en liberté en attendant une évaluation psychiatrique. Un rapport de responsabilité criminelle devra aussi être remis d’ici 30 jours.

«Après son rapport, si madame pouvait se trouver une place avec quelqu’un de responsable, on pourrait la remettre en liberté», a précisé Me Belley.

Sa prochaine comparution en cour est prévue le 19 février. D’ici là, elle sera gardée à l’Hôpital en santé mentale Pierre-Janet.