/news/currentevents
Navigation

Incendie majeur à Granby: élan de solidarité pour les 52 sinistrés

Un septuagénaire a succombé à ses blessures

Coup d'oeil sur cet article

Les citoyens se sont mobilisés en grand nombre pour venir en aide aux 25 familles qui ont perdu leur logement dans un important incendie mercredi à Granby.

« C’est très touchant, réagit Miranda Riendeau, la gorge nouée par l’émotion. On a tout perdu dans l’incendie. » La mère de famille résidait avec son conjoint et ses deux enfants dans l’un des 27 appartements du bloc.

Miranda Riendeau, mère de famille sinistrée.
Capture d'écran TVA Nouvelles
Miranda Riendeau, mère de famille sinistrée.

Mercredi midi, un important incendie s’est déclenché dans un immeuble d’habitation à loyer modique (HLM) de la rue de l’Assomption à Granby, où 52 résidents ont perdu leur logement.

Tout fait, en vain

Un homme de 76 ans, Marcel Goulet, qui habitait l’appartement où a débuté le feu, a succombé à ses blessures jeudi, malgré les efforts de deux hommes qui ont tout fait pour lui venir en aide, en vain. 

« Moi ça va aller, mais ce qui m’inquiète, ce sont les jeunes familles. C’est dur en ce moment, avec la pandémie, d’acheter des biens », soupire un résident de 64 ans qui logeait tout juste au-dessus.

Malgré tout, les 52 locataires ont rapidement été pris en charge, nourris et logés.

Situé à deux pas de là, c’est le Cégep de Granby qui les a initialement accueillis dans la cafétéria pour les garder au chaud et leur donner à manger.

Un incendie a ravagé mercredi un immeuble de logements à prix modique sur la rue de l’Assomption à Granby, laissant 25 familles sans logement en plein mois de janvier.
Photo Roxane Trudel
Un incendie a ravagé mercredi un immeuble de logements à prix modique sur la rue de l’Assomption à Granby, laissant 25 familles sans logement en plein mois de janvier.

Grande mobilisation

« Il y en a qui arrivaient sans souliers, a constaté un gardien de sécurité de l’établissement scolaire. Mais il y a vraiment eu une très grande mobilisation – très rapide – de la part des citoyens et des intervenants. »

Vêtements chauds, nourriture, couches et biberons : des élèves du cégep ainsi que de nombreux citoyens sensibilisés ont rapidement apporté des biens essentiels aux sinistrés.

Puis, les 25 familles ont été relocalisées à l’hôtel le Castel, en attendant que l’Office municipal d’habitation leur dégote un nouveau logement. 

« On constate un grand élan de solidarité. Plusieurs nous appellent pour faire des dons matériels ou financiers. C’est frappant », observe aussi Marie-Joëlle Bourdeau, directrice des ventes de l’hôtel. 

L’enquête se poursuivait jeudi pour établir les causes de l’incendie. 

- Avec TVA Nouvelles