/entertainment/movies
Navigation

Un drame déchirant

L’enfant rêvé captive malgré une fin décevante

L'enfant rêvé
Photo courtoisie, FILMS AXIA (Louise Bourgoin et Jalil Lespert dans une scène du film L’enfant rêvé, à l’affiche.

Coup d'oeil sur cet article

Renoncer au rêve d’avoir un enfant peut s’avérer une épreuve douloureuse pour un couple. Avec son film L’enfant rêvé, le cinéaste français Raphaël Jacoulot explore le côté sombre de la quête de la paternité pour signer un drame psychologique tragique et envoûtant. 

François (Jalil Lespert) a passé sa vie à travailler dans la scierie qui appartient à sa famille, dans le Jura. À l’aube de la quarantaine, il dirige désormais l’entreprise avec son épouse, Noémie (Mélanie Doutey). Les deux amoureux souhaitent avoir des enfants depuis longtemps, mais leurs efforts n’ont jamais été récompensés. Après plusieurs tentatives de fécondation in vitro qui se sont soldées par des échecs, ils envisagent maintenant de se tourner vers l’adoption.

C’est à ce moment de sa vie que François fait la rencontre de Patricia (Louise Bourgoin), une jolie jeune mère de famille qui vient de s’installer dans la région avec son mari et leurs deux fillettes. Le coup de foudre est instantané. François et Patricia commencent à se fréquenter en cachette et Patricia tombe rapidement enceinte. La nouvelle réjouit François qui peut enfin caresser son rêve de devenir père. Mais encore faut-il trouver le courage pour en parler à sa femme...

Inégal

Dès le début de son film, le réalisateur Raphaël Jacoulot (Avant l’aube, Barrage) parvient à installer un climat de tension qui prend le spectateur à la gorge. Naviguant habilement entre le thriller et le drame passionnel, la première partie de L’enfant rêvé s’avère particulièrement réussie grâce notamment à la performance intense de Jalil Lespert, saisissant dans la peau d’un homme obsédé par le désir d’être père. Mélanie Doutey et Louise Bourgoin complètent le triangle amoureux avec une justesse remarquable. 

Mais malheureusement, le scénario perd en crédibilité dans le dernier acte du film qui multiplie les invraisemblances et les scènes superflues. Dommage.

  • L’enfant rêvé (3/5)

Un film de Raphaël Jacoulot

Avec Jalil Lespert, Mélanie Doutey et Louise Bourgoin

Offert sur la plateforme en ligne des Cinémas Beaubien et du Parc.