/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Blancs comme neige

Coup d'oeil sur cet article

Pour commencer l’année tout en fraîcheur et mieux rêver au retour du printemps, voici quelques vins blancs pour égayer vos apéros.  

Ma soif pour les vins blancs va crescendo depuis une bonne quinzaine d’années. La vôtre aussi, si je me fie aux données du dernier rapport annuel de la SAQ. Avec raison ! Loin d’être les parents pauvres du vin, les vins blancs peuvent être la source de grandes émotions. Ils sont aussi beaucoup plus polyvalents à table qu’on le croirait – de l’apéritif jusqu’au dessert – et gagnent parfois à reposer en cave quelques années avant d’atteindre leur plein potentiel. Certains sont même aptes à une longue, voire très
longue garde. 

Sceptique ? Goûtez à des muscadets de 10 ans d’âge. Vous m’en donnerez des nouvelles. En attendant, en voici cinq, de divers horizons et dans toutes les gammes de prix, pour apporter une touche de légèreté à vos soirées. 

Santé ! 

De Gras, Fumé Blanc 2019, Reserva, Valle Central

10,45 $
Photo courtoisie
10,45 $

Chili 12 %

1,4 g/L | ★★1/2 | $

Code SAQ : 13283901

Si « réduire votre budget vin » était au nombre de vos résolutions de la nouvelle année, ce vin blanc chilien pourrait bien devenir votre meilleur allié. De Gras s’est taillé une place enviable sur les tablettes de la SAQ grâce à des vins d’une qualité et d’une constance exemplaire. Leur sauvignon blanc est sec et délicatement parfumé. Un bon vin passe-partout pour les soirs de semaine.  

Mullineux, Chenin blanc 2020, Kloof Street, Old Vine, Swartland

22,65 $
Photo courtoisie
22,65 $

Afrique du Sud 13,5 %

1,5 g/L | ★★★ | $$

Code SAQ : 12889409

Andrea et Chris Mullineux ont poussé à fond l’exploration des différents types de sols de Swartland depuis qu’ils s’y sont installés en 2007. Leur chenin blanc « d’entrée de gamme » est issu de trois parcelles, dont deux plantées il y a plus de 40 ans. Le tout est vinifié avec un apport minimal. À l’ouverture, le 2020 présente une légère réduction ; l’aération ramène le fruit au premier plan. La texture est ample, nourrie par un travail des lies et le vin offre une bonne longueur. Parfait pour accompagner un sauté de légumes au cari.  

Domaine de Mouscaillo, Limoux 2018

25,50 $
Photo courtoisie
25,50 $

France 13,5 %

1,5 g/L – HVE | ★★★1/2 | $$1/2

Code SAQ : 10897851

Limoux se situe au confluent des climats méditerranéen et océanique. Le vignoble de la famille Fort fait partie du terroir de Roquetaillade, le plus froid et le plus humide de l’appellation Limoux, perché à 400 m d’altitude. Le 2018 sent un peu plus le beurre que les derniers millésimes dégustés, mais la bouche présente la même fraîcheur et cette tension propre aux vins de sols calcaires. Bien sec, élégant et salin, avec des amers de qualité qui ajoutent à sa longueur. Un très bel exemple de chardonnay de climat frais.  

Kumeu River, Chardonnay 2019, Village

22,50 $
Photo courtoisie
22,50 $

Nouvelle-Zélande 13,5 %

2,1 g/L | ★★★1/2 | $$

Code SAQ : 13565481

L’été 2018 a été l’un des plus chauds que la Nouvelle-Zélande ait connus, mais l’équilibre de cet excellent vin blanc signé par la famille Brajkovich n’en a clairement pas souffert. Un chardonnay élaboré avec sérieux, sec, frais, salin, et sans excès boisé ni lourdeur. Si votre tendre moitié ne jure que par la Bourgogne, servez-le-lui à l’aveugle... et amusez-vous à ses dépens ! 

Josmeyer, Riesling 2018, Le Kottabe, Alsace

33,75 $
Photo courtoisie
33,75 $

France 12 %

4,9 g/L – Biologique | ★★★★ | $$$

Code SAQ : 12713032

Céline et Isabelle Meyer cultivent leurs vieilles vignes du lieu-dit Herrenweg selon les principes de la biodynamie. En 2018, elles en ont tiré un riesling d’une pureté exquise, tout délicat et aérien, mais dont le relief aromatique n’a rien à envier à certains grands crus de la région. Le nez embaume les fleurs de tilleul, tandis qu’en bouche, les couches de saveurs de miel, de fruits blancs et de fleurs se succèdent. Équilibre irréprochable ; un compagnon parfait pour des sashimis.