/sports/others
Navigation

Un digne dernier hommage à Pat Patterson

brulote
Photo d’archives

Coup d'oeil sur cet article

Pat Patterson est parti, mais n'a pas été oublié. La World Wrestling Entertainment (WWE), pour laquelle le Québécois a été un pilier pendant plusieurs décennies, lui réservera dimanche un ultime hommage avec la présentation d’un documentaire relatant les grands moments de sa carrière.

• À lire aussi: Sports: les grands disparus de 2020

• À lire aussi: Pat Patterson – Le Rêve du Québec nous a quittés

Pat Laprade, l’expert de la lutte professionnelle à TVA Sports, a eu l’honneur d’avoir pu écouter en primeur ce documentaire sur le Montréalais, qui a été intitulé My Way: La vie et l’héritage de Pat Patterson.

Attristé depuis le 2 décembre dernier par le décès de son idole et ami, Laprade est content que Patterson reçoive une si grande marque de respect, et ceci, en mettant l’accent sur les racines de l’ancien lutteur.

«Dans son format, je l’ai trouvé excellent, a d’emblée mentionné Laprade à propos du film de 60 minutes vendredi. On mentionne tous les sujets importants de la vie de Pat. C’est sûr que, pour le Québécois en moi et le Québécois en lui, on commence avec Montréal et on finit avec Montréal. J’ai trouvé que c’était une belle attention, en plus de donner l’exclusivité à un média québécois.»

Dans le long métrage se suivent les hommages livrés par de grandes stars des 30 dernières années, telles que John Cena, Hulk Hogan, Shawn Michaels, Bret Hart, Dwayne «The Rock» Johnson ou «Stone Cold» Steve Austin, qui ont chacun louangé le travail derrière les rideaux du Québécois.

«Il y a des lutteurs qui ont déjà témoigné qu’ils pensaient connaître la lutte, mais quand ils en ont parlé avec Pat, ils ont réalisé qu’ils ne connaissaient pas grand-chose à la lutte», a indiqué Laprade, qui est content qu’une belle place ait été réservée aux remerciements des représentants de la Belle Province de la WWE Sami Zayn et Kevin Owens, que Patterson aimait énormément.

Un parcours digne d’un film

Pat Laprade croit que le documentaire résume bien la vie de celui qui est décédé à l’âge de 79 ans. Une belle place de ce film est d’ailleurs réservée à l’homosexualité de Patterson qu’il n’a dévoilé publiquement qu’en 2014.

L’existence de celui qui est né Pierre Clermont aurait en effet pu faire l’objet d’un film, lui qui a travaillé dans une industrie proche du cinéma pendant près d’un demi-siècle.

«C’est immense quand tu penses que c’est un petit gars de Ville-Marie, à Montréal, qui est parti parce qu’il n’arrivait pas à faire de la lutte son métier, parce qu’il avait un père qui n’acceptait pas que son fils était homosexuel. Il est parti à Boston en empruntant un peu d’argent à sa sœur. Il ne parlait pas un mot d’anglais et a terminé sa carrière professionnelle comme un cadre d’une compagnie qui vaut maintenant plusieurs milliards de dollars. C’est complètement fou», s’est rappelé Laprade.

«Tout cela, ça transpire dans le documentaire. [...] On rit, on pleure, on a toutes sortes de réactions, d’émotions. C’est vraiment un documentaire à l’image de Pat et ce qu’il aurait voulu», a-t-il ajouté.

L’historien de la lutte se souviendra de Patterson comme un homme qui a révolutionné son milieu, mais aussi d’une personne drôle et attachante.

«Chaque fois que je le voyais dans un spectacle ou une convention, il avait le sourire au visage. “Quessé tu fais là, Laprade? T’es encore icitte, toé?”» a-t-il raconté, se souvenant d’avoir partagé la route avec son idole de jeunesse et d’avoir bu quelques bières en sa compagnie lorsqu’il passait à Montréal.

Le documentaire My Way: La vie et l’héritage de Pat Patterson sera diffusé le dimanche 24 janvier sur la chaîne WWE Network.

Place au Royal Rumble

Pat Laprade anime, en compagnie de Kevin Raphaël, les Monday Night Raw de la WWE, qui sont diffusés en exclusivité francophone sur les ondes de TVA Sports 2, les mercredis à 21h.

Cette semaine, il s’agira du dernier épisode avant le très populaire gala payant du Royal Rumble, qui pave la voie vers Wrestlemania.

Coup du sort, le Royal Rumble est un événement imaginé par Pat Patterson, mais balayé au départ par le dirigeant de la WWE Vince McMahon. Le projet a fini par se matérialiser sur les ondes et est désormais le gala de lutte de la compagnie le plus regardé annuellement derrière Wrestlemania, selon Laprade.

Le champion de la WWE Drew McIntyre effectuera un retour à RAW après avoir vaincu la COVID-19, et devrait faire face une dernière fois à son légendaire adversaire Goldberg, avant leur combat attendu au Rumble.