/weekend
Navigation

Activités culturelles: quoi voir ce weekend

Les suggestions de nos journalistes

Coup d'oeil sur cet article

Voici quelques suggestions d’activités culturelles à faire ce week-end. 

(Re)Découvrir Fauve  

Le pianiste québécois Charles Richard-Hamelin
Photo courtoisie
Le pianiste québécois Charles Richard-Hamelin

On a beaucoup entendu parler de Fauve, le court métrage de Jeremy Comte nommé aux Oscars en 2019. Vous l’avez manqué ? Pas de soucis, puisque le festival Plein(s) Écran(s) vous permet de le voir – ou de le revoir – gratuitement aujourd’hui. Un 17 minutes franchement bien investi.

► Où : facebook.com/pleinsecrans

► Coût : Gratuit

— Bruno Lapointe

Charles Richard-Hamelin et le Concerto no 24 de Mozart  

En plus de voir à l’œuvre le flamboyant chef Rafael Payare, le nouveau concert en webdiffusion de l’OSM permet d’apprécier le talent de Charles Richard-Hamelin.

Inspiré, le pianiste québécois déploie avec brio ses doigts sur les blanches et les noires lors de l’interprétation du Concerto no 24 de Mozart. C’est de toute beauté.

En complément de programme, l’OSM propose un voyage musical à travers les contes Fairytale Poem, de la compositrice russe Sofia Gubaidulina, et ceux de Ma mère l’Oye, de Maurice Ravel.

► Où : Le concert enregistré à la Maison Symphonique est en ligne jusqu’au 1er février et les billets sont en vente sur le site de l’OSM.

► Coût : 20 $

— Yves Leclerc

Hommage à Claude Lafortune  

Le très beau documentaire Lafortune en papier, qui a remporté en décembre dernier le prix du public au Festival de Whistler, peut être loué en ligne depuis le début du mois de janvier sur la plateforme des cinémas Beaubien et du Parc. Dans ce film intimiste qui a été tourné peu de temps avant la mort de Claude Lafortune, la réalisatrice Tanya Lapointe brosse un portrait sensible et touchant de l’artiste et animateur qui a marqué des générations d’enfants avec ses sculptures en papier.

► Où : sur plateforme numérique des cinémas Beaubien et du Parc

► Coût : 12 $

— Maxime Demers