/finance/business
Navigation

Bureaucratie: les PME veulent un allègement de la réglementation

Coup d'oeil sur cet article

La réglementation a coûté en 2020 près de 39 milliards $ aux petites et moyennes entreprises canadiennes, dont les coûts sont alourdis par la pandémie de COVID-19, selon un rapport de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

Le rapport de la FCEI relève que, pour se conformer à la réglementation, des entreprises de moins de cinq employés dépensent plus de 7000$ par année par employé, alors que la même procédure ne coûte que 1237$ à une PME de moins de 100 employés.

Le sondage publié dans le cadre de la 12e édition de la Semaine de sensibilisation à la paperasserie veut inciter les gouvernements à réduire le fardeau administratif et réglementaire imposé aux PME.

«La COVID-19, c'est un coup dur pour nos petits commerces et pour notre économie. Donc, réduire la paperasserie, en ces temps très difficiles, c'est donner le temps aux entrepreneurs de s'occuper davantage des défis de leur entreprise et d'assurer la survie même de leur projet», a indiqué lundi, par communiqué, François Vincent, vice-président Québec à la FCEI.

Pour alléger le fardeau réglementaire, la FCEI propose, entre autres, de simplifier les règlements en vigueur et d'améliorer le service à la clientèle. Quelque 81% des propriétaires d’entreprise estiment que l’amélioration des services en ligne réduirait considérablement les coûts liés à la conformité.

Selon le sondage de la FCEI, environ les deux tiers des propriétaires de PME (63%) ne conseilleraient pas à leurs enfants de se lancer en affaires à cause de la lourdeur bureaucratique, un chiffre en hausse de 15% depuis 2017.