/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: plus du tiers des écoles touchées, mais peu d’éclosions

Palmarès des écoles
Photo d'archives, Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Deux semaines après la reprise progressive des classes, déjà plus du tiers des écoles sont touchées par la COVID-19. Les mesures d’isolement sont resserrées pour les élèves de la Communauté métropolitaine de Montréal et leur famille.

Selon la plus récente mise à jour du gouvernement, 1122 établissements comptent des cas positifs actifs d’enfants ou d’enseignants infectés par le virus.

Alors que le nombre de nouveaux cas diminue de façon générale au Québec, il y a actuellement 624 classes fermées partout dans la province, et trois écoles ont dû fermer leurs portes en raison du coronavirus.

Mais pour le moment, il n’y a que 83 éclosions actives dans les milieux scolaires, ce qui représente seulement 6% du total des éclosions actives au Québec.

Malgré tout, les autorités de santé publique du grand Montréal ont tout de même jugé bon, lundi, de resserrer le protocole sanitaire pour les élèves.

«Si un membre d’une famille [enfant ou parent] a des symptômes et est en attente de résultat de test, tout le reste de la famille doit dorénavant rester à la maison en isolement», a notamment précisé la directrice de santé publique de Montréal, Mylène Drouin, dans une lettre transmise aux parents. Une consigne similaire a été envoyée aux résidents de la Montérégie.

Milieux de travail

Notons qu’on retrouve toujours près de la moitié (46,7%) des éclosions dans les milieux de travail. Viennent ensuite les milieux de vie et de soins (33,9%) comme les CHSLD et les résidences privées pour aînés.

À titre de comparaison, en novembre dernier, les écoles représentaient près du tiers de toutes les éclosions recensées dans la province.

À la veille du congé scolaire des Fêtes, 1234 écoles étaient aux prises avec des cas de COVID-19 actifs, et 1466 classes étaient fermées.

Les écoliers du primaire sont de retour en classe depuis le 11 janvier. Le masque est désormais obligatoire en tout temps pour les élèves de cinquième et de sixième année.

Les adolescents du secondaire n’ont repris le chemin de l’école que lundi dernier et doivent maintenant porter un masque de procédure.

Vigilance

Sans verser dans la panique, Sylvain Mallette, président de la Fédération autonome de l’enseignement, estime que la situation épidémique dans les écoles mérite d’être suivie de très près.

«Il faut être très vigilant, il faut veiller au respect des mesures sanitaires et il faut justement déceler rapidement les indices qui pourraient peut-être nous faire croire qu’on est peut-être [...] sur le point de revivre ce qu’on a vécu avant le congé des Fêtes», insiste-t-il.

Boudés par le gouvernement Legault, les tests de dépistage rapides de la COVID-19 devraient également être davantage utilisés dans les écoles, croit M. Mallette.

Selon Sonia Éthier, présidente de la CSQ, il est urgent de donner suite aux recommandations du groupe d’experts sur la qualité de l’air en appliquant le principe de précaution. «Cela commande de mettre en place sans délai des mesures diverses [...] comme la fermeture immédiate des locaux non ventilés ne comportant pas de fenêtres», fait-elle valoir.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres