/news/coronavirus
Navigation

Des étudiants au secours des aînés à Trois-Rivières

Coup d'oeil sur cet article

En raison de la pandémie, le département des Techniques de travail social du Cégep de Trois-Rivières a dû revoir son programme de stages: le Cégep s’est finalement tourné vers des organismes communautaires pour l’aider à mettre sur pied une campagne d'appels téléphoniques visant à briser l’isolement des aînés.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de COVID-19

À pareille date l'an dernier, une cinquantaine d'étudiants apprenaient leur métier dans des CHSLD de la région. On a dû les retirer et trouver une autre formule pour les aider à continuer de développer leurs compétences, a expliqué Annie Lafontaine, responsable des stages au département des Techniques de travail social du cégep.

Voyant bien que la pandémie était loin de se terminer, on a opté pour une formule revue et bonifiée cette année. Cinq organisations ont emboîté le pas, à titre de partenaires. Le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec est notamment dans le coup.

C'est ce CIUSSS qui fournit les appareils téléphoniques pour la durée du stage. On vise à briser l'isolement dans lequel sont plongés plusieurs aînés, de même qu'à les guider vers les ressources adéquates, si des besoins sont soulevés.

Si la campagne d'appels vise à contrer la solitude des aînés, les étudiants qui vivent l'enseignement à distance depuis plusieurs mois ne se plaindront pas non plus de retrouver les murs du cégep, d'où les appels seront faits. C'est le cas de Maryane Desrochers-Legault, qui se réjouit à l'idée de retrouver un semblant de normalité en se rendant au cégep.

Le stage est d'une durée de 15 semaines, et une soixantaine d'étudiants de première année devront y prendre part.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres