/finance/business
Navigation

Des surfaces de sports à faire rêver

Carpell a installé plus de 1500 revêtements aux États-Unis ainsi qu’au Canada

GEN - PAUL CARON PRÉSIDENT DE CARPELL
Photo Martin Alarie Le président de Carpell, au Complexe Artopex, à Granby, ville où l’entreprise qui installe des terrains synthétiques a ses installations.

Coup d'oeil sur cet article

L’année 2020 s’est terminée sur une note joyeuse pour Paul Caron. Son entreprise, Surfaces Carpell, a reçu le grand prix d’excellence 2020 de l’American Sports Builders Association (ASBA) pour la piste d’athlétisme de l’Université de Sherbrooke, l’une des plus grandes au Canada. 

C’est la deuxième fois que la PME de Granby remporte la plus haute distinction de son industrie pour une de ses installations. Elle l’a aussi reçue en 2016 pour la piste d’athlétisme de l’École secondaire Gérard-Filion, à Longueuil. 

« Cela nous rend très fiers en tant qu’entreprise québécoise de remporter un prix aussi prestigieux, affirme Paul Caron. On a toujours essayé d’être meilleur de projet en projet. La qualité de nos produits assure la pérennité de nos installations. »

Amateurs et d’élite

Des terrains de soccer certifiés pour la FIFA, des terrains de baseball en Ontario, des pistes d’athlétisme, dont celle qui accueillera les Jeux du Québec 2021 à Laval... Avec près de 1 500 réalisations à son actif au Canada et aux États-Unis, Carpell est devenu un chef de file dans son secteur d’activités en Amérique du Nord, selon Paul Caron.

Ce dernier éprouve toujours une grande satisfaction de voir les athlètes de haut niveau ou les sportifs amateurs évoluer sur les terrains de sport que son entreprise installe depuis le début des années 2000. 

« Quand j’ouvre la télévision pour écouter une émission de sport, il est très fréquent que l’événement se passe sur une de nos surfaces. Ça fait toujours un petit velours », dit-il.  

Depuis 2006, Carpell est le distributeur exclusif au Canada et installateur des revêtements préfabriqués en caoutchouc de la multinationale Mondo, fournisseur des Jeux olympiques depuis 1976. Ce partenariat a marqué un tournant pour l’entreprise de la Montérégie qui pouvait ainsi offrir à ses clients un produit haut de gamme. La piste d’athlétisme de l’Université de Sherbrooke est de type Mondo, certifiée par la Fédération internationale d’athlétisme, et pourrait donc accueillir des compétitions d’envergure.

« Il y a une longue histoire d’amour entre l’université et Mondo. Elle fait confiance à leurs produits depuis 40 ans », explique Paul Caron.

Pas de pause en pandémie

La pandémie n’a pas ralenti les activités pour Carpell, au contraire. « Et l’année 2021 s’annonce fort chargée notamment en raison des investissements publics dans les infrastructures sportives », précise M. Caron.

La PME, qui emploie une soixante de personnes durant la saison forte, continue aussi d’être présente dans le marché des parcs de jeux pour enfants. 

« C’est ce qui nous a mis au monde au début des années 2000 avant que l’on se diversifie vers les installations sportives », souligne Paul Caron. 

Elle développe de nouvelles spécialités, dont les terrains sportifs pour personnes à mobilité réduite, notamment les enfants en fauteuil roulant, et les terrains de mini-soccer, dont les dimensions peuvent varier de 320 à 16 000 pieds carrés, qui sont en demande croissante dans les parcs municipaux, les écoles et les garderies. 

L’entreprise veut également accentuer sa présence aux États-Unis en visant une expansion vers les États du Nord-Est américain sur un horizon de trois à cinq ans. Il n’y a pas à dire, Carpell a le vent dans les voiles.  

Surfaces Carpell  

  • Date de fondation : 2001 
  • Domaine d’activités : installation de revêtement synthétique de haute performance pour terrains sportifs 
  • Basée à : Granby 
  • Nombre d’employés : 60