/news/currentevents
Navigation

Motoneige: trois décès ce week-end

Coup d'oeil sur cet article

La semaine internationale de la sécurité à motoneige s’est terminée sur une sombre note dimanche alors qu’on déplore trois accidents mortels survenus au cours du week-end dans la province.

• À lire aussi: Sortie de route mortelle en Gaspésie

Un motoneigiste de 23 ans a perdu la vie, vers 11 h 15, dimanche, sur un terrain privé à Rougemont, en Montérégie. Michaël Duhamel, de Sainte-Julie, circulait dans un champ lorsqu’il a fait une sortie de sentier pour terminer sa course contre un poteau.

La veille, un motoneigiste de 62 ans est mort après avoir heurté des arbres dans un sentier à Saint-Alexis-des-Monts, en Mauricie. Il s’agit de Réal Francoeur, résident de Blainville, sur la Rive-Nord de Montréal.  

La SQ évalue la possibilité que l’homme ait subi un malaise, faisant en sorte qu’il aurait perdu la maîtrise de son engin dans le sentier 350.

Puis samedi soir, une embardée inexpliquée a coûté la vie à un homme de 65 ans à New Richmond, en Gaspésie. Il s’agit de Sylvain Arsenault. Sa passagère s’en est sortie presque indemne.

Depuis le début de la saison hivernale, six motoneigistes ont perdu la vie selon la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ).

Plus de gens dans les sentiers

La motoneige ne fait pas exception aux activités extérieures qui attirent de nouveaux adeptes en ces temps de pandémie. « On ressent l’engouement, qui devrait se traduire par une hausse de nouveaux membres et plus de gens sur les sentiers », souligne Isabelle Gauthier, porte-parole de la FCMQ.

Sachant que les motoneigistes novices allaient être nombreux sur les sentiers cet hiver, la FCMQ a publié, en décembre, un guide afin de les informer sur les pratiques sécuritaires à adopter pendant l’activité.  


Des activités de prévention, dont la présence d’agents de surveillance dans les sentiers du Québec, ont été mises en place pour la Semaine internationale de la sécurité à motoneige, qui se terminait dimanche.