/finance/business
Navigation

Hausse de la demande pour les barbecues

Coup d'oeil sur cet article

Signe que plusieurs Québécois envisagent déjà de passer l'été à la maison ou au chalet tandis que la pandémie se poursuit, la demande pour les barbecues explose, au point où une entreprise de Drummondville peine à répondre à la demande. 

Hellrazr BBQ Prestige a démarré ses activités en octobre dernier, devenant d'ailleurs une des rares entreprises manufacturières, à l'exception de celles actives dans les produits sanitaires, à s'être lancée en pleine pandémie.

La demande pour ses produits est déjà telle qu'elle doit envisager une expansion. «Les gens, avec la COVID, restent chez eux. Les budgets disponibles pour voyager ou aller au restaurant sont réinvestis plus chez eux. Donc, maintenant, la demande est vraiment exceptionnelle et, à quelque part, on le doit aux Québécois qui nous soutiennent», a indiqué sur un ton enthousiaste le président de l'entreprise, Shawn Bevins.

La demande pour le charbon est aussi en forte hausse. Une PME de Saint-Tite qui en fabrique à partir de résidus forestiers suffit à peine à remplir les commandes, bien qu'elle ait récemment doublé sa capacité de production.

«Je pense que la COVID a contribué au fait que les gens ont plus de temps à la maison pour cuisiner. Pour l'activité de cuisson sur charbon de bois, c'est sûr que c'est une activité qui demande un certain temps. Il ne faut pas nécessairement être très pressé», a commenté le président de Xylo-Carbone, Simon Langlois.