/news/coronavirus
Navigation

Quarantaine obligatoire au Manitoba en raison des variants

Quarantaine obligatoire au Manitoba en raison des variants
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Quiconque souhaite entrer au Manitoba, non seulement en provenance de l’étranger, mais aussi des autres provinces, devra se plier à une quarantaine de 14 jours à partir du 29 janvier, a annoncé le premier ministre Brian Pallister mardi. 

Le gouvernement a expliqué avoir pris cette décision pour protéger la province de l’arrivée de variants de la COVID-19, que ce soit le variant britannique, brésilien ou sud-africain. Rappelons que des cas de ces variants, particulièrement celui originaire du Royaume-Uni, ont déjà été signalés au Canada.

Cette annonce survient alors que la province, la plus touchée au pays par la pandémie au prorata de sa population durant l’automne, a annoncé moins de 100 cas de COVID-19 mardi.

«Les Manitobains ont travaillé incroyablement fort au cours des deux derniers mois pour aplatir la courbe de la COVID-19, ce qui nous a permis de rouvrir prudemment certains services dans notre province. Par précaution, nous implantons des restrictions plus strictes sur les déplacements pour protéger les Manitobains du risque que la COVID-19 soit introduite par des déplacements, incluant les variants provenant d’ailleurs», a expliqué M. Pallister par communiqué, en soulignant que ses concitoyens devraient tout simplement s’abstenir de voyager ces temps-ci.

Les Manitobains répartis au Canada sont invités à rentrer à la maison d’ici le 28 janvier à 23 h 59, sans quoi ils devront se soumettre à une quarantaine de 14 jours. Des exceptions sont cependant prévues, notamment pour les travailleurs essentiels et pour les gens vivant dans des communautés frontalières.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres