/finance
Navigation

Québec investit pour aider les «chômeurs pandémiques» à se réorienter

Québec investit pour aider les «chômeurs pandémiques» à se réorienter
Photo d'archives Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault débloque 91,5 millions $ pour aider les quelque 125 000 Québécois qui ont perdu leurs emplois à cause de la pandémie à se réorienter.

• À lire aussi: La main-d’œuvre demeure un défi de taille à Québec malgré la pandémie

«C’est encore beaucoup, beaucoup trop. Des gens qui contribuaient, travaillaient, mais qui ont perdus leurs emplois, c’est un potentiel économique incroyable pour le Québec d’une façon. Ça représente aussi une responsabilité pour le gouvernement et toute la société», a expliqué le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, mardi en conférence de presse.

Plus précisément, cet investissement doit permettre d’accroître la diplomation des personnes en formation générale des adultes et en formation professionnelle et aussi offrir plus de services d’orientation et d’information aux chômeurs pandémiques et aux étudiants.

  • Écoutez l'entrevue de Geneviève Pettersen avec Catherine Beauvais-St-Pierre sur QUB radio: 

Une plateforme web sera entre autres mise en place à l’attention de ces derniers, a indiqué Jean-François Roberge.

Parmi les secteurs d’emplois ciblés par le gouvernement, on retrouve les domaines de la construction, des technologies de l’information et le bioalimentaire.

«On n’investira pas exclusivement dans ces secteurs, mais ce sont des secteurs ciblés par le gouvernement après les consultations avec les partenaires du marché du travail», a mentionné le ministre Jean-François Roberge.

Le montant annoncé mardi s’ajoute à une autre somme de 114,6 millions $ débloquée par Québec à la fin novembre afin d’offrir 500 $ par semaine à des chômeurs qui acceptaient de se requalifier, en plus de prendre en charge le coût des études et d’autres frais connexes.

Le gouvernement Legault espérait ainsi requalifier jusqu’à 20 000 travailleurs ayant perdu leur emploi durant la pandémie.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.