/sports/hockey
Navigation

Wayne Gretzky souffle ses 60 bougies

Wayne Gretzky souffle ses 60 bougies
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le légendaire Wayne Gretzky célèbre son 60e anniversaire de naissance, ce mardi. Pour l’occasion, voici un survol des cinq saisons, dont quatre consécutives, où le célèbre hockeyeur a inscrit plus de 60 buts. 

1981-1982

Gretzky a franchi la barre des 60 buts pour une première fois lors de la campagne 1981-1982 avec les Oilers d’Edmonton. Il a fait les choses en grand en touchant la cible 92 fois, ce qui représente son plus haut total en carrière et, ultimement, le record dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey pour le plus grand nombre de buts en une saison.

1982-1983

La saison suivante, Gretzky inscrivait un total de 71 buts. Il avait terminé le calendrier régulier en force avec 15 buts lors des 13 derniers matchs, dont un tour du chapeau dans un gain de 9 à 4 contre les Whalers, à Hartford, le 8 mars 1983. Cette production l’avait grandement aidé à devancer l’attaquant des Flames Lanny MacDonald (66) au sommet des buteurs.

1983-1984

Poursuivant leur domination, les Oilers avaient réussi un total de 446 buts en 80 matchs, cette saison-là, soit une moyenne de 5,6 filets par rencontre. Il s’agit évidemment d’un record. À lui seul, Gretzky a marqué à 87 reprises. L’équipe comptait trois autres buteurs de 40 buts ou plus: Glenn Anderson (54), Jari Kurri (52) et Paul Coffey (40).

1984-1985

Gretzky et Kurri faisaient des flammèches en 1984-1985, ayant terminé respectivement la saison avec 73 et 71 buts. La récolte de Kurri, qu’il doit en partie aux passes savantes de Gretzky, est d’autant plus impressionnante puisqu’il avait été limité à 73 rencontres. Une autre statistique étonnante pour «La Merveille» : un différentiel de +100.

1986-1987

C’est en 1986-1987 que Gretzky a signé sa cinquième et dernière saison de plus de 60 buts. Le célèbre numéro 99 a donc inscrit 62 filets durant cette campagne. Il a néanmoins réussi 40 buts ou plus lors des quatre saisons suivantes, dont à ses trois premières chez les Kings de Los Angeles.

Les plus fins observateurs auront remarqué que Gretzky n’a pas atteint le plateau des 60 buts au cours de la saison 1985-1986. C’est toutefois au terme de cette campagne qu’il a totalisé 215 points, un record. Il avait obtenu 52 buts et 163 mentions d’aide.