/news/coronavirus
Navigation

Plus de 18 000 décès en 24 heures dans le monde, un record

Coup d'oeil sur cet article

Plus de 18 000 décès des suites de la COVID-19 ont été recensés en 24 heures dans le monde, un nouveau record, selon un comptage réalisé mercredi par l’AFP à partir des bilans communiqués par les autorités sanitaires.

Sur la journée de mardi, 18 109 décès ont été enregistrés. En une semaine, du 20 au 26 janvier, le monde a enregistré 101 366 décès, soit 14 000 décès en moyenne chaque jour. C’est la semaine la plus meurtrière depuis le début de l’épidémie.

Depuis début janvier, la mortalité s’accélère nettement, les seuils de décès quotidiens sont passés plus rapidement et le plateau s’établit à des niveaux de plus en plus élevés. Fin novembre, le monde avait passé le cap des 10.000 décès quotidiens. Puis 11 000 mi-décembre, 12.000 le 8 janvier, 13.000 trois jours plus tard et enfin le plateau actuel de 14.000 décès quotidiens depuis le 22 janvier.

Cinq pays concentrent plus de la moitié des 101 000 décès recensés la semaine dernière : les États-Unis (23 675 en sept jours, total de 425 227), le Mexique (9184, total de 152 016), le Royaume-Uni (8692, 100 162), le Brésil (7387, 218 878) et l’Allemagne (5368, 53 972).

La France est le neuvième pays ayant compté le plus de morts ces sept derniers jours, avec 2764 décès (74 106 décès au total).

Au total, le monde a enregistré 2,16 millions de décès et a dépassé dans la nuit de mardi à mercredi le cap des 100 millions de cas recensés depuis le premier cas déclaré en décembre 2019 en Chine. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.