/sports/hockey/canadien
Navigation

Victoire sans partisan pour le CH

Le Tricolore signe un gain de 4 à 2 contre les Flames à son match inaugural au Centre Bell

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait la voix suave de Michel Lacroix, il y avait Diane Bibaud à l’orgue et on avait même fait revivre Roger Doucet pour pousser quelques notes du Ô Canada. Pour un premier match au Centre Bell depuis le 10 mars 2020, on se rapprochait de l’ambiance habituelle malgré des gradins vides. 

• À lire aussi: Tout n’est pas encore parfait

• À lire aussi: La touche de Toffoli

• À lire aussi: Méconnaissable dans sa zone

Pour la première fois en 112 ans d’histoire, le CH a joué son match inaugural à Montréal sans la présence de ses bruyants partisans, jeudi soir, que les équipes adverses décrivent souvent comme les plus dynamiques. 

Le contexte étrange en plein cœur de la pandémie de COVID-19 n’a absolument pas freiné la troupe de Claude Julien. Encore une fois, le CH a généré sa propre énergie en malmenant les Flames de Calgary 4 à 2.  

  • Écoutez la chronique sports de Jean-François Baril sur QUB radio:  

« C’était un peu différent comme présentation, a noté le capitaine Shea Weber, qui a eu l’honneur de se faire présenter avant le match par le footballeur et
médecin Laurent Duvernay-Tardif. Mais c’est toujours bien de revenir dans cet édifice. Il y aurait eu une énergie incroyable en temps normal, il n’y aurait pas eu un seul siège vide. C’était différent ce soir, mais on vit une époque différente. » 

À 25 ans, Jonathan Drouin n’avait pas de souvenirs d’enfance pour l’interprétation des hymnes nationaux de Roger Doucet, mais il a aimé le roulement des chanteurs du passé et du présent avant la rencontre. 

« Je ne sais pas c’est qui [Roger Doucet], mais c’était le fun, c’était assez spécial, je n’avais jamais entendu ça ici. C’était cool d’entendre tous les artistes qui ont chanté l’hymne. Ça a donné un petit boost. On avait de l’énergie, on était prêts. »

  • Écoutez la chronique d'Anaïs Guertin-Lacroix au micro de Benoît Dutrizac sur QUB radio:

Gaudreau silencieux

En matinée, Julien avait parlé d’un match piège pour son équipe. Les Flames arrivaient au Centre Bell après deux revers d’affilée contre les Maple Leafs. Il s’attendait à voir les Flames jouer avec la rage au cœur. Il avait aussi décrit l’équipe de Geoff Ward – un de ses anciens adjoints à Boston – comme une formation avec une très bonne structure.

Les Flames n’ont pas montré leur bon visage pour ce premier match d’une série de deux à Montréal. L’autre théorie serait de dire que le Tricolore a tout simplement été la meilleure équipe sur la glace, même si Weber a parlé d’un match qui était loin de la perfection. 

Johnny Gaudreau s’est transformé en fantôme dans ce match. Sean Monahan a aussi été très discret. Matthew Tkachuk, une des meilleures pestes de la LNH, a également frappé un mur en troisième période en se battant contre Ben Chiarot. Mais si les canons des Flames n’ont rien fait, c’est aussi en raison du très bon travail des unités de Phillip Danault et de Nick Suzuki contre les deux premiers trios des visiteurs.

Dans une cause perdante, les Flames ont bousillé le jeu blanc de Carey Price dans les deux dernières minutes du match en inscrivant deux buts, ceux de Sam Bennett et de Rasmus Andersson. 

Après un voyage de six rencontres où le CH a récolté 10 points (4-0-2) sur une possibilité de 12, il n’y a eu aucun relâchement durant la rentrée montréalaise. 

Deux en trois

Le Tricolore a donné le ton à cette rencontre en marquant deux buts en supériorité numérique en première période, ceux de Brendan Gallagher et de Shea Weber. 

Tyler Toffoli a aussi touché la cible en infériorité numérique. Bref, les locaux ont gagné la bataille des unités spéciales. 

À l’image de son début de saison, le Canadien a poursuivi son très bon travail en avantage numérique avec deux buts en trois occasions. Après sept matchs, le CH roule à 30,8% (8 en 26) d’efficacité. 

Selon Carl Lavigne, l’historien du Canadien, il y avait des spectateurs dans les gradins durant la grippe espagnole, de 1918 à 1920. 

À quelques minutes du match, le CH a annoncé une prolongation de contrat de trois ans (2021-2022 à 2023-2024) pour Martin Lapointe. En plus de son poste de directeur du personnel des joueurs, Lapointe aura également le chapeau de directeur du recrutement amateur. Il remplace donc dans cette fonction Shane Churla, maintenant à l’emploi des Panthers de la Floride. Trevor Timmins reste le grand manitou du repêchage.

+
Kotkaniemi
Le grand joueur de centre a récolté deux passes et il a gagné 67 % de ses mises en jeu (8 en 12). Un très bon match.
-
Tkachuk
Le robuste attaquant s’est fait servir sa propre médecine. Shea Weber et Ben Chiarot lui ont rendu la vie difficile avec plusieurs coups de bâton dans le dos.
2
4
Première période
1-Mon: Brendan Gallagher (3) (Perry, Kotkaniemi)AN-10:07 2-Mon Shea Weber (2) (Petry, Drouin)AN-15:39
Punitions: Valimaki (Cgy) 8:13, Lindholm (Cgy) 14:30.
Deuxième période
3-Mon Josh Anderson (4) (Kotkaniemi, Drouin)8:21 4-Mon Tyler Toffoli (6) (Suzuki)DN-19:35
Punitions: Byron (Mon) 18:40, Lucic (Cgy) 19:54.
Troisième période
5-Cgy: Milan Lucic (2) (Bennett, Ryan)18:42 6-Cgy: Rasmus Andersson (2) (Gaudreau, Lindholm)AN-19:37
Punitions: Romanov (Mon) 2:33, Tkachuk (Cgy) (maj.) et Chiarot (Mon) (maj. et min.) 10:19, Evans (Mon) et Andersson (Cgy) 15:44, banc (Mon) (purgée par Gallagher) 18:42.
Tirs au but
Calgary 9 - 7 - 9 - 25 Montréal 8 - 11 - 2 - 21
Gardiens:
Cgy: David Rittich (P, 0-1-0). Mon Carey Price (G, 3-0-2).
Avantages numériques:
Cgy: 1 en 4, Mon: 2 en 3
Arbitres:
Éric Furlatt, Michael Markovic.
Juges de lignes:
Steve Barton, David Brisebois.
Jonathan Drouin
Jesperi Kotkaniemi
★★
Nick Suzuki
★★★

Suivez le match et les faits saillants en direct avec nous! 

3e période  

20:00 | Fin de la rencontre.

19:39 | But CGY - Les Flames évitent l'humiliation, mais c'est trop peu trop tard. Price échappe la rondelle, qui glisse doucement derrière lui.

18:42 | But CGY - Carey Price perd son jeu blanc dans les derniers instants du match. Claude Julien plaide que les Flames étaient hors-jeu, mais perd son appel.

15:44 | Mineures doubles - Evans et Andersson sont chassés pour rudesse.

10:19 | Pénalité MTL - Ben Chiarot écope de deux minutes pour avoir porté son bâton au visage de Tkachuk. Les deux sont également chassés cinq minutes pour s'être battus.

2:33 | Pénalité MTL - Romanov perd son casque, mais ne retraite pas immédiatement au banc. Il est chassé pour avoir joué sans casque.

0:00 | Début de la période

2e période  

20:00 | Fin de la période - Le Canadien mène 4 à 0. Les tirs au but sont de 19-16 en faveur du CH.

19:55 | Pénalité CGY - Lucic est chassé pour rudesse en toute fin de période.

19:35 | But MTL - Une superbe passe lobée de Nick Suzuki permet à Toffoli de s'échapper. Il concrétise cette chance en désavantage numérique. C'est le cinquième but du CH dans ces circonstances cette saison.

18:40 | Pénalité MTL - Paul Byron a causé de l'obstruction à l'endroit de Lindholm. Il s'agit d'une première pénalité pour le Canadien dans ce match.

8:21 | But MTL - KK et Anderson s'amènent en surnombre. Le Finlandais décoche un tir et Anderson récupère au vol un juteux retour pour marquer. 3 à 0 Montréal.

0:00 | Début de la période

1re période  

20:00 | Fin de la période - Le Canadien mène 2 à 0. Les Flames ont l'avantage au chapitre des tirs au but, 9 contre 7.

15:39 | But MTL - Shea Weber décoche un boulet du haut du cercle à la droite de Rittich. Valmaki fait malencontreusement dévier le disque et le Canadien double son avance.

14:30 | Pénalité CGY - Au tour d'Elias Lindholm d'accrocher un joueur du Tricolore: cette fois, c'est à l'endroit de Drouin.

10:07 | But MTL - Posté devant Rittich, Perry reçoit une passe de Kotkaniemi. Il la remet habilement du revers à Gallagher, qui pousse la rondelle dans le filet. 1 à 0 Montréal.

8:13 | Pénalité CGY - Juuso Valimaki a accroché Jeff Petry.

0:00 | Début du match

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.