/hublo
Navigation

Les technologies liées au diabète changent la vie de Québécois comme Rémi Pelletier

Les technologies liées au diabète changent la vie de Québécois comme Rémi Pelletier

Coup d'oeil sur cet article

En collaboration avec

Rémi Pelletier, 54 ans, a reçu un diagnostic de diabète de type 2 il y a 10 ans. Les piqûres systématiques au doigt1 – un test qui mesure son taux de glucose et qui aide à déterminer son traitement, y compris les changements à apporter à son alimentation et à ses médicaments – occupaient une grande partie de la prise en charge de son diabète. La plupart des personnes diabétiques voient les piqûres au doigt quotidiennes et répétitives comme un problème2.

Mécanicien de métier, M. Pelletier trouve les piqûres systématiques au doigt d’autant plus gênantes, car ses mains sont toujours couvertes de graisse difficile à nettoyer. « Avec le temps, les tests fréquents ont fini par atténuer la sensation au bout de mes doigts, ce qui a affecté ma motricité fine et nuit à mon travail. », explique M. Pelletier.

Il a choisi le système FreeStyle Libre3 dès qu’il a été offert au Canada. Passer au système flash de surveillance du glucose a changé son quotidien. 

« Avant, je négligeais souvent de vérifier mon taux de glucose au garage. Maintenant, c’est beaucoup plus facile. J’ai toujours mon téléphone intelligent avec moi, je peux donc vérifier mon taux de glucose en tout temps avec l’appli FreeStyle LibreLink4, explique-t-il. Lorsque je le fais dans un lieu public, les gens autour de moi sont surpris et intéressés par mon capteur et la façon dont je peux le scanner avec mon téléphone5. » 

L’utilisation du système FreeStyle Libre d’Abbott l’a aidé à se sentir plus en contrôle. « J’ai quelques kilos en trop et j’ai parfois du mal à faire les bons choix alimentaires, affirme-t-il. Grâce au système flash de surveillance du glucose, je peux scanner mon capteur une heure après avoir mangé et obtenir des renseignements immédiats sur l’effet de mon repas sur mon taux de glucose. L’accès à ces données m’a aidé à faire de meilleurs choix alimentaires. »

Et comme le système FreeStyle Libre collecte ses données sur le glucose, celles-ci sont immédiatement accessibles à son médecin, qui peut les examiner et les analyser6 avant ses rendez-vous, ce qui rend les consultations de suivi plus constructives et efficaces. « En plus, mon médecin me contacte lorsque mes résultats ne sont pas dans la plage cible ou s’ils évoluent dans la mauvaise direction », mentionne M. Pelletier.

Le système FreeStyle Libre n’est cependant pas accessible à tous. « Lorsque j’ai commencé à l’utiliser, je payais la totalité du coût de ma poche, car je ne répondais pas aux critères de la RAMQ7 permettant de rembourser le coût du système FreeStyle Libre, dit M. Pelletier. Maintenant, le coût est presque entièrement couvert par mon assurance collective au garage. » M. Pelletier se considère chanceux d’avoir une assurance collective au travail, ce qui n’est pas le cas de tous ceux qui pourraient bénéficier du système flash de surveillance du glucose. La RAMQ7 a récemment modifié les critères d’admissibilité au remboursement du système FreeStyle Libre afin d’inclure davantage de Québécois qui vivent avec le diabète, mais il y a encore beaucoup de personnes qui ne satisfont pas aux critères et qui ne sont donc pas couvertes. 

 « J’ai été heureux d’apprendre la décision d’assouplir les critères de remboursement par la RAMQ7. Un plus grand nombre de personnes pourront bénéficier du système FreeStyle Libre pour les aider à prendre en charge leur diabète, dit M. Pelletier. Mais il reste encore du pain sur la planche. Il me semble que le rendre accessible à tous permettrait d’économiser sur les coûts futurs des soins de santé. » 

Pour en savoir plus et connaître les critères d’admissibilité à la couverture de la RAMQ7, parlez à votre médecin prescripteur ou visitez le monfreestyle.ca. 

Le système flash de surveillance du glucose FreeStyle Libre est indiqué pour mesurer les concentrations de glucose dans le liquide interstitiel chez les adultes de 18 ans ou plus atteints de diabète sucré. Toujours lire et suivre les directives de l’étiquette ou de la notice.

Cet article a été payé par Abbott, un fabricant de produits pour les soins du diabète au Canada. Ce récit est un véritable témoignage d’un utilisateur du système FreeStyle Libre, qui a consenti à sa publication par Abbott. Le consentement figure dans les dossiers d’Abbott.

ADC-33396-F

 

[1] La réalisation d’un test par prélèvement au doigt à l’aide d’un lecteur de glycémie est nécessaire au moment des fluctuations rapides de la glycémie où le taux de glucose dans le liquide interstitiel ne reflète pas toujours exactement le taux de glucose sanguin, ou si le système indique une hypoglycémie ou l’imminence d’une hypoglycémie, ou en cas de non-concordance des symptômes avec les lectures faites par le système.

[2] Hortensius, Johanna., et al. Perspectives of patients with type 1 or insulin-treated type 2 diabetes on self-monitoring of blood glucose: a qualitative study. BMC Public Health 12.1 (2012): 167

[3] Le système flash de surveillance du glucose FreeStyle Libre est indiqué pour mesurer les concentrations de glucose dans le liquide interstitiel chez les adultes de 18 ans ou plus atteints de diabète sucré. Toujours lire et suivre les directives de l’étiquette ou de la notice.

[4] L’appli FreeStyle LibreLink et le lecteur FreeStyle Libre ont des caractéristiques similaires, mais pas identiques. La réalisation d’un test par prélèvement au doigt à l’aide d’un lecteur de glycémie est nécessaire au moment des fluctuations rapides de la glycémie où le taux de glucose dans le liquide interstitiel ne reflète pas toujours exactement le taux de glucose sanguin, ou si l’appli FreeStyle LibreLink indique une hypoglycémie ou l’imminence d’une hypoglycémie, ou en cas de non-concordance des symptômes avec les lectures faites par l’appli FreeStyle LibreLink. Le capteur FreeStyle Libre communique avec le lecteur FreeStyle Libre ou l’appli FreeStyle LibreLink qui a servi à le démarrer. Un capteur démarré avec le lecteur FreeStyle Libre communiquera aussi avec l’appli FreeStyle LibreLink. L’appli FreeStyle LibreLink est seulement compatible avec certains dispositifs mobiles et certains systèmes d’exploitation. Veuillez consulter le site Web pour en savoir plus sur la compatibilité des dispositifs avant d’utiliser l’appli. L’utilisation de l’appli FreeStyle LibreLink requiert l’inscription à LibreView.

[5] Ibid.

[6] Le site Web LibreView est seulement compatible avec certains systèmes d’exploitation et certains navigateurs. Veuillez visiter le www.libreview.com pour en savoir plus.

[7] Marque officielle de la Régie de l’assurance maladie du Québec. La RAMQ remboursera le coût des capteurs du système FreeStyle Libre aux résidents du Québec de 18 ans ou plus qui prennent en charge leur diabète et qui satisfont aux 2 critères suivants : thérapie insulinique intensive (traitement par pompe à insuline ou ≥ 3 injections d’insuline par jour) et épisodes fréquents d’hypoglycémie durant la dernière année.

 
Que vois-je avec Hublo ?
Hublo offre une vitrine sur du contenu promotionnel fait par et pour nos partenaires
Point de contact
Afin d’obtenir des détails supplémentaires au sujet d’Hublo, contactez-nous.