/world/opinion/columnists
Navigation

Il y eut un soir et il y eut un matin

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP Joe Biden
Président

Coup d'oeil sur cet article

C’est toujours un peu prétentieux et vaguement inconvenant de citer la Bible. Irrévérencieux, probablement aussi. Loin de moi la volonté de sanctifier Joe Biden, même s’il est, de toute évidence, un bon catholique. Sauf qu’il y a clairement un avant et un après 20 janvier 2021.

Vous voulez la connaître la grande différence à la Maison-Blanche ces jours-ci ? Non, ce n’est pas l’absence d’insultes souvent infantiles aux opposants ou aux alliés vacillants. Ce n’est pas non plus la disparition de ces exagérations sur les plus grands ci et les meilleurs ça « de tous les temps ». 

Et ça n’a rien à voir avec la fin de ces menaces à peine voilées à l’égard des journalistes qui osaient mettre en relief les incohérences et l’accumulation de propos mensongers de la part du président. Au total d’ailleurs, 30 573 allégations fausses ou trompeuses en quatre années de présidence Trump, selon le Washington Post !

La grande différence, elle n’est pas là, bien que tout cela contribue à une baisse des tensions dans la capitale américaine... et chez les correspondants politiques. Ce qui a fondamentalement changé, c’est que tout semble soudainement organisé et sous la gouverne de gens compétents.

L’IMPROVISATION AU POUVOIR

Je ne le répéterai jamais assez : Donald Trump ne s’attendait pas à remporter l’élection présidentielle de 2016. Les sondages le donnaient perdant devant l’héritière d’une dynastie politique, ex-sénatrice, ex-secrétaire d’État, ex-première dame. Champion de la déduction facile et de la décision impromptue, il a construit son cabinet autour d’amis et de recommandations d’amis.

Résultat : Steve Mnuchin, un producteur de films et gestionnaire de fonds spéculatifs qui avait investi dans au moins deux projets immobiliers de Donald Trump, s’est retrouvé au Trésor, le ministère des Finances. Rex Tillerson, un ex-PDG d’ExxonMobil, a été nommé aux Affaires étrangères et James Mattis à la Défense, entre autres parce que Trump s’était amouraché de son surnom « Mad Dog ».

Preuve d’un flagrant manque de jugement, Tillerson et Mattis — à l’instar de plusieurs autres — ont fini par être limogés, non sans dénoncer leur ancien patron comme ignorant, imbécile et même, dangereux.

PLACE À LA COMPÉTENCE !

En une seule phrase, Joe Biden a donné le ton, mardi dernier, à sa présidence. Annonçant le retour des briefings sur la lutte à la pandémie, il a précisé : « Je préfère donner la parole aux scientifiques. » Plutôt que la loyauté aveugle, le nouveau président privilégie le savoir-faire.

Il n’y a pas que la nomination au département d’État d’Antony Blinken avec sa longue feuille de route en relations étrangères, mais aussi celle de son adjointe, Wendy Sherman, une diplomate aguerrie. Ce n’est pas que l’arrivée de Janet Yellen au Trésor, elle qui, à la tête de la FED, a géré la plus influente banque centrale au monde. Ce sont ces gens-là et tous les autres qui débarquent avec connaissances et expérience.

La lune de miel ne durera pas. Joe Biden va finir par trébucher, c’est certain. Sauf qu’entre-temps, le simple fait de se retrouver devant des gens qui savent de quoi ils parlent... ça soulage ! 

Joe Biden à la présidence : Un cabinet bétonné  

Département d’État (Affaires étrangères) 

Antony Blinken

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Secrétaire d’État 
  • Ex-conseiller adjoint à la Sécurité nationale 
  • Ex-secrétaire d’État adjoint   

Wendy Sherman

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Secrétaire d’État adjointe 
  • Ex-sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques 
  • Ex-négociatrice en chef de l’Accord sur le programme nucléaire iranien   

Trésor (Finances) 

Janet Yellen

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Secrétaire au Trésor 
  • Ex-présidente de la FED, la Banque centrale 
  • Ex-responsable du Bureau présidentiel des conseillers économiques (Council of Economic Advisers)  

Wally Adeyemo

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Secrétaire au Trésor adjoint 
  • Ex-conseiller adjoint à la Sécurité nationale 
  • Ex-directeur adjoint du Conseil économique présidentiel (National Economic Council)  

Défense 

Lloyd Austin

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Secrétaire à la Défense 
  • Général à la retraite 
  • Ex-vice-chef d’État major de l’armée  

Kathleen Hicks 

  • Secrétaire adjointe à la Défense  
  • Ex-sous-secrétaire adjointe à la Défense  

Justice * 

Merrick Garland 

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Juge en chef, Cour d’appel 
  • Ex-candidat à la Cour suprême  

Lisa Monaco

US-PRESIDENT-JOE-BIDEN-DISCUSSES-HIS-ADMINISTRATION'S-COVID-RESP
Photo AFP
  • Ex-Attorney General adjointe pour la Sécurité nationale 
  • Ex-conseillère à la Sécurité intérieure   

* Les deux candidats ont été nommés par Joe Biden, mais leur candidature n’a pas encore été confirmée.