/news/coronavirus
Navigation

8000 tests rapides par jour d’ici mars au Québec

Coup d'oeil sur cet article

Québec souhaite déployer 8000 tests rapides par jour d’ici le mois de mars, a indiqué la Santé publique lors d’un breffage technique, lundi.  

• À lire aussi: Les derniers développements du coronavirus

Dans la province, 1 200 000 tests rapides sont disponibles et 1 million supplémentaire devrait être reçu au cours des prochaines semaines. 

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La Santé publique privilégie les tests rapides ID Now, qui sont, selon elle, beaucoup plus efficaces. Le Québec possède 200 000 doses de ce test qui a été autorisé par Santé Canada en novembre dernier. 

La province prévoit également détenir deux millions de doses d’un autre test rapide, le Panbio. Celui-ci est cependant moins efficace, croit la Santé publique, puisqu’il génère davantage de faux négatifs. 

Au Québec, les tests rapides sont seulement acheminés à la demande des CIUSSS et des CISSS. 

Le gouvernement ne souhaite pas qu’il y ait un grand déploiement de ces tests dans les écoles, mais privilégie plutôt leur utilisation dans les entreprises. 

Des tests rapides ont aussi été envoyés en région éloignée ou seront utilisés dans les refuges pour itinérants et toxicomanes. 

Pas assez utilisés

Les partis d’opposition à Québec considèrent que ces tests ne sont pas assez utilisés.

«Pendant que l’Ontario a acheté 21 millions de tests et va en déployer 300 000 par semaine, le gouvernement du Québec, non seulement est encore en retard, mais il avance à pas de tortue pour le déploiement des tests rapides, ne sait pas trop où il s’en va non plus et surtout n’est pas capable de nous répondre s’il a sécurisé des achats de tests supplémentaires», dénonce Marie Montpetit, porte-parole du Parti libéral du Québec en matière de santé. 

Le chef du Parti québécois abonde dans le même sens. 

«Si on a des outils, on devrait les utiliser. Puis ce qui est très étonnant, eh bien c’est comme si la science en Ontario ce n’était pas la même science qu’au Québec alors que la vérité, c’est qu’en fait, le politique et le scientifique au Québec ne font qu’un», critique Paul St-Pierre Plamondon.

- d’après les informations d’Alain Laforest

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres