/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le droit d’être qui tu veux

Coup d'oeil sur cet article

Jeudi, j’ai annoncé une merveilleuse nouvelle à Gustave, mon filleul de 5 ans : il a le droit d’être qui il veut et d’être reconnu par l’État !

D’ici le 31 décembre 2021, suite à une décision de la Cour supérieure du Québec, il sera entre autres moins ardu pour les personnes trans de mettre à jour leur identité de genre dans les papiers officiels de l’état civil. Sur les certificats, les personnes qui ne se considèrent ni homme ni femme (les personnes non binaires) pourront s’identifier autrement.

De tout temps, des individus se sont sentis invisibles dans la société. Il était temps qu’on donne à ces personnes constamment marginalisées la possibilité d’être visibles.

Cette décision donne un bel exemple aux enfants, même s’il reste bien du chemin à faire.

Se libérer de la binarité

Gustave le sait déjà : un genre, ça vient avec des normes à respecter et des attentes sociales. 

  • Écoutez la chronique de Madeleine Pilote-Côté à QUB radio:

Des exemples de ça, il en voit chaque jour. Dans sa classe de maternelle, il y a des livres pour les filles et d’autres pour les garçons. Même s’il porte fièrement les cheveux longs, on lui rappelle constamment que ce style est habituellement réservé aux filles. 

Lorsqu’on n’associera pas automatiquement la couleur bleue aux petits garçons et le rose aux petites filles...

Lorsqu’on accueillera sans jugement les questionnements de tous à propos du sexe qui leur a été assigné à la naissance...

Lorsqu’on n’accordera plus toute cette importance aux genres et qu’on se départira des rôles qui leur sont associés...

À ce moment-là, on pourra enfin vivre dans une société où chaque personne peut réellement être qui elle est.

Gustave, tu peux être un garçon aux cheveux longs ou une fille qui aime les livres d’action. Tu peux même n’être ni un garçon ni une fille parce que, tu sais quoi ? Tu es avant tout une personne.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.