/news/coronavirus
Navigation

Surveillance des voyageurs en quarantaine : le Québec moins efficace que l’Ontario

Coup d'oeil sur cet article

Le Québec n’a pas été aussi efficace que l’Ontario dans l’utilisation de ses corps policiers pour surveiller les voyageurs en quarantaine, croit le président du Conseil du Trésor au fédéral, Jean-Yves Duclos. 

• À lire aussi: Retour en catastrophe pour ne pas payer le 2000$

• À lire aussi: Ottawa doit interdire tous les vols vers le Sud, réclame le Bloc

«Ce qu’il faut absolument faire au Québec, et malheureusement, j’ai le devoir de dire qu’on l’a mal fait depuis le mois d’avril, c’est de s’assurer que la Sûreté du Québec (SQ) et les forces policières du Québec puissent suivre et éventuellement donner des contraventions pour ceux qui ne suivent pas la quarantaine», a affirmé M. Duclos.

Ce dernier donne en exemple l’Ontario qui, depuis avril dernier, a mandaté sa police provinciale pour la surveillance des quarantaines.

Selon le président du Conseil du Trésor, le Québec a trop tardé pour faire de même.

«La Sûreté du Québec n’a pas eu l’autorisation du gouvernement du Québec jusqu’à très récemment, ça fait à peu près deux semaines, pour suivre les gens à la maison éventuellement et leur donner des contraventions si la quarantaine n’est pas respectée», a-t-il soutenu.

M. Duclos soutient que le gouvernement fédéral souhaite que la Belle Province emboîte le pas sur sa voisine.

«On veut qu’au Québec le mécanisme policier soit aussi efficace que celui qu’on a en Ontario», a-t-il affirmé.

Pour ce qui est du gouvernement fédéral, Jean-Yves Duclos assure qu’il travaille à «renforcer les propres mécanismes dont il dispose pour faire le suivi de ces gens-là à la maison, entre autres en engageant du personnel de sécurité d’entreprises privées».

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres