/sports/football/alouettes
Navigation

Maciocia veut être actif, mais...

La situation financière de la Ligue canadienne pourrait jouer un rôle dans le marché des joueurs autonomes

SPO-ALOUETTES-CONF�RENCE DE PRESSE-DANNY MACIOCA
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits Le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia, lors d’une conférence de presse au Stade olympique en février 2020.

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur général des Alouettes Danny Maciocia aimerait mettre la main sur quelques joueurs sur le marché des joueurs autonomes qui s’ouvre la semaine prochaine. Toutefois, avec la situation économique actuelle dans la LCF, il ne sait pas à quoi ressemblera l’allure des négociations. 

L’annulation de la saison 2020, en raison de la pandémie, a causé des pertes financières énormes à la LCF et à ses équipes. Les Alouettes n’y ont pas échappé. 

« Mes propriétaires et mon président m’ont fixé un budget, a souligné Danny Maciocia lors d’un point de presse. On a dû restructurer nos finances et des sacrifices ont dû être faits. On doit savoir comment on veut le dépenser. 

« Nous sommes dans une nouvelle dynamique et notre objectif est de mettre une équipe compétitive sur le terrain. »

À quoi peut-on s’attendre des Alouettes lors de l’ouverture des joueurs autonomes ?

« J’aimerais être actif, mais je ne sais pas jusqu’à quel point je le serai, a précisé Maciocia. Je ne sais pas à quoi va ressembler le marché. On va le savoir lors des premières heures. Par contre, mon objectif est d’être actif. Ça devrait être intéressant. »

Il est clair qu’il a des joueurs dans sa ligne de mire dans les huit autres équipes du circuit Ambrosie. Il sera intéressant de voir comment il va manœuvrer dans un contexte économique fort différent de l’an dernier. 

Muamba: partira ou restera ?

Le dossier le plus chaud sur le bureau de Maciocia est celui du secondeur Henoc Muamba. Les discussions se poursuivent entre le joueur et l’organisation montréalaise. 

« Le décès soudain de son agent Jonathan Hardaway a ralenti les négociations. Henoc est maintenant représenté par son frère Cauchy. 

« J’ai parlé avec Henoc la semaine dernière et j’ai une belle relation avec lui. Je garde la porte ouverte, mais s’il revient, ça sera à un prix correct. »

Maciocia a donné la permission aux frères Muamba de contacter les autres équipes pour sonder leur intérêt. Si l’une d’elles dépose une offre au secondeur avant le 9 février, les Alouettes vont regarder la possibilité de l’égaler. Toutefois, Maciocia n’a pas eu de nouvelle à ce niveau. 

Si Muamba venait qu’à partir de Montréal, l’homme de football a déjà quelques options sur la table. 

Et les autres

En date de mardi, les Alouettes avaient encore 22 joueurs sur leur liste qui pourraient devenir libres comme l’air à compter de mardi prochain. À l’heure actuelle, la défensive est la priorité de Maciocia. 

« On garde la porte ouverte à tous ceux qui n’ont pas encore de contrats. Par contre, la réalité est différente depuis le moment où je suis entré en poste. 

« Avec la collaboration de l’entraîneur-chef Khari Jones, nous avons décidé de changer certains éléments afin que notre équipe ait l’identité que nous voulions. »

Les cinq principaux joueurs autonomes des Alouettes

  • Woody Baron, plaqueur défensif
  • Ciante Evans, demi défensif
  • Monshadrik Hunter, demi défensif
  • Henoc Muamba, secondeur
  • Chris Schleuger, ligne offensive