/entertainment/opinion/columnists
Navigation

Marie-Chantal Toupin, maudit bordel

Coup d'oeil sur cet article

Quand j’ai su que Marie-Chantal Toupin s’était elle-même éjectée de Big Brother Célébrités, je n’ai pas été surprise. Comme disait feu Jacques Parizeau, cette femme a le don de s’« autopeluredebananiser ».

Et quand j’ai su qu’elle avait tenu des propos déplorables sur la race, l’orientation sexuelle ou la santé mentale des participants, j’avais envie de dire à ceux qui s’en offusquaient : « Vous vous attendiez à quoi ? En engageant une fille qui depuis des années écrit en majuscules des propos offensants, pensiez-vous sérieusement qu’elle allait tout d’un coup devenir une montagne de compassion et de bon jugement ? »

  • Écoutez la chronique de Sophie Durocher avec Pierre Nantel sur QUB radio: 

SOIRÉE DE FILLES

Si vous n’êtes pas familiers avec les frasques de Marie-Chantal Toupin, voici un extrait d’une de mes chroniques de 2015, que j’ai écrite quand la chanteuse a perdu un contrat d’animation à la télé à cause de ses propos haineux. « À côté d’elle, Marine Le Pen a l’air de Françoise David. »

Puis je disais : 

« Quand Marie-Chantal Toupin encourage toutes les femmes en burqa à faire du go-kart (en réaction à un incident où une musulmane s’est étranglée quand sa burqa s’est prise dans les roues de son véhicule), elle ne fait pas de l’humour. Elle incite à la violence. Elle souhaite la mort de femmes musulmanes. On est très loin de l’humour athée de Charlie Hebdo ».

Si vous et moi sommes capables de nous souvenir des dérapages de Marie-Chantal Toupin, pensez-vous que les producteurs de Big Brother Célébrités ou les dirigeants de Noovo sont atteints d’amnésie ? Ou est-ce que ça les arrange qu’une femme dérape complètement à la télé parce que ça fait des bonnes cotes ?

Sophie et Richard ne sont pas bons aux fourneaux, mais ils savent cuisiner leurs invités! Invitez-vous à la table de Devine qui vient souper? une série balado originale.

L’humoriste et auteur Martin Petit a très bien résumé ma pensée en écrivant sur Twitter : « Cet aveuglement entretenu par les médias que les télé-réalités ne sont pas responsables des débordements dont elles s’offusquent... Exploiter les faiblesses des gens n’est pas une belle business ».

Ouch.

J’ai toujours trouvé que Varda avait énormément fait progresser la cause de la santé mentale au Québec. Dans son livre Maudite folle, elle parlait ouvertement de sa bipolarité et de ses séjours en hôpital psychiatrique.

C’est pourquoi je l’ai trouvée très généreuse, lors d’un des premiers épisodes de Big Brother Célébrités, quand elle a lancé à Marie-Chantal Toupin : « Tu n’es pas la crisse de folle que le monde pense que tu es ».

Et quelques jours plus tard, c’est Toupin qui s’en prenait aux problèmes de santé mentale de Varda ? Heu, cherchez l’erreur.

COMMENT J’POURRAIS TE L’DIRE

Marie Chantal Toupin affirme qu’elle ne se souvient pas des propos qu’elle a tenus à Big Brother Célébrités. Quelle excuse bidon !

Mais les patrons de Noovo et de Bell, eux, quelle excuse ont-ils pour avoir oublié les propos que Marie-Chantal Toupin a tenus en 2015 ? Ils n’ont pas accès à internet ?

Ils n’ont pas vérifié ses « antécédents » avant de l’engager ?

Ils ont fait comme Justin Trudeau qui a donné un poste de gouverneur général à Julie Payette alors qu’elle avait eu des problèmes de comportements dans ses DEUX postes précédents ?

Quand tu engages Julie Payette, il faut s’attendre à ce qu’elle Julipayettise.

Quand tu engages Marie-Chantal Toupin, il faut s’attendre à ce qu’elle « Mariechantaltoupinise ».