/news/politics
Navigation

Affaire Fara Camara: Justin Trudeau demande des «réponses claires»

Affaire Fara Camara: Justin Trudeau demande des «réponses claires»
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre Justin Trudeau demande des «réponses claires» des services policiers montréalais dans l’affaire Mamadi III Fari Camara. 

• À lire aussi - Tous les Canadiens vaccinés d'ici septembre, assure Trudeau

• À lire aussi - Policier agressé: la voiture utilisée par le suspect retrouvée

• À lire aussi - La chicane est prise entre la mairesse et le chef de police

«Tous les citoyens, dont moi comme député de Papineau, nous voulons avoir des réponses claires sur ce qui s’est passé [...], des réponses fondées sur des faits», a dit M. Trudeau qui a ouvert sa conférence de presse du jour sur ce dossier.

Faussement accusé de tentative de meurtre sur un policier, Mamadi III Fari Camara a été libéré après avoir passé six jours en prison.

Les autorités ont ensuite admis avoir fait erreur sur la personne et l’ont libéré de toute accusation.

Pendant ce temps, le véritable coupable a pris le large.

Le premier ministre a prévenu qu’il suivrait personnellement la situation «pour savoir pourquoi ça s’est produit».

Sachant que M. Camara est un homme noir d’origine africaine, M. Trudeau n’a pas hésité à souligner que «le racisme systémique existe dans toutes nos institutions». 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.