/news/currentevents
Navigation

Cour suprême: Mike Ward fera valoir ses arguments dans dix jours

Cour suprême: Mike Ward fera valoir ses arguments dans dix jours
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

La Cour suprême entendra le 15 février la cause de l’humoriste Mike Ward, qui ne veut pas verser 35 000$ au chanteur Jérémy Gabriel pour avoir fait des blagues discriminatoires à son sujet.

Le plus haut tribunal au pays a fait savoir vendredi que Mike Ward pourra ainsi faire valoir ses arguments dans 10 jours.

Pour rappel, l’humoriste s’était moqué de Jérémy Gabriel lors de son spectacle Mike Ward s’expose, présenté 230 fois de 2010 à 2013, malgré les demandes de l’adolescent pour que cessent les blagues le concernant.

Jérémy Gabriel et ses parents avaient porté plainte à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, qui a présenté une demande au Tribunal des droits de la personne. En 2016, ce tribunal a finalement condamné Ward à verser 35 000$ au jeune homme de Québec, aujourd'hui âgé de 24 ans, ainsi que 7000$ à la mère de ce dernier. 

  • Écoutez la chronique de Madeleine Pilote-Côté à QUB radio:  

La Cour d’appel avait toutefois décidé que la famille de Jérémy Gabriel n’aurait pas droit au montant de 7000$. De son côté, Mike Ward avait dit sur sa page Facebook: «J’vous le [dis] tout de suite, j’aime mieux faire de la prison que de payer cette amende [de 35 000$]!»

L’humoriste a toujours affirmé que le jugement rendu contre lui brimait sa liberté d’expression.

Entre autres, ses avocats avaient fait valoir que Jérémy Gabriel était une personnalité publique et que la liberté d’expression doit être la plus large possible. Ils soutenaient qu'aucun sujet ne devrait être intouchable tant que cela se fait dans le cadre de l’humour.