/news/coronavirus
Navigation

La vaccination en panne au Québec

«On était bien parti, mais là, on ne vaccine presque plus!», se désole le ministre de la Santé, Christian Dubé

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Legault se montre de plus en plus impatient face à Ottawa. La vaccination est en panne au Québec en raison des retards de livraison du fédéral, s’indigne le ministre Christian Dubé.

• À lire aussi - Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi - COVID-19 au Québec: 1101 cas supplémentaires, 33 nouveaux décès 

« On était bien parti, mais là, on ne vaccine presque plus ! », s’est désolé vendredi le ministre de la Santé.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est exprimé sur la vaccination, vendredi, lors d’un point de presse à Montréal.
Capture d'écran, TVA Nouvelles
Le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est exprimé sur la vaccination, vendredi, lors d’un point de presse à Montréal.

Le Québec est pourtant prêt à vacciner massivement les citoyens, a insisté Christian Dubé. « C’est un peu comme si on avait une voiture neuve, bien réglée, puissante, solide, mais qu’on n’avait pas d’essence », a-t-il renchéri.  

Le gouvernement caquiste s’accroche à l’engagement de Justin Trudeau, qui a promis 1,3 million de doses d’ici le 31 mars.   

Une promesse que le premier ministre canadien a réitérée vendredi, se voulant rassurant auprès des provinces et de la population de plus en plus inquiète. Les fabricants de vaccins « m’ont tous assuré qu’ils allaient bien respecter leurs obligations contractuelles », a-t-il soutenu. 

Pénalités 

Moderna a confirmé qu’elle s’expose à des pénalités si elle ne livre pas les doses dans les temps. L’entreprise a également assuré qu’elle acheminera les doses prévues aux Canadiens.  

Le hic, c’est que les contrats d’approvisionnement obligent les fabricants à livrer un nombre donné de doses par trimestre, et non par semaine ou par mois. Les compagnies n’ont donc pas d’obligation contractuelle d’échelonner leurs envois.  

Une situation qui indispose le gouvernement du Québec, qui a préparé plusieurs centres de vaccination et réservé le personnel. À la mi-janvier, avant les récents retards de livraison, plus de 14 000 personnes par jour pouvaient être inoculées. Cette semaine, le manque de doses était à ce point criant qu’on a dû se contenter de vacciner 375 personnes durant la journée du 1er février.

Bien qu’il soit un peu tôt pour conclure, le Dr Horacio Arruda a admis vendredi que l’efficacité des vaccins contre la COVID-19 semble moindre chez les personnes plus âgées ou très malades que chez les personnes en bonne santé.

« Il est possible notamment que la protection après la première dose prenne un peu plus de temps [que prévu], mais ce sont des données excessivement préliminaires », a également fait savoir le directeur national de santé publique. 

D’ailleurs, il n’est pas question de changer la stratégie de vaccination pour le moment, malgré l’arrivée au Québec du variant britannique. Huit cas ont été détectés dans la province. Aucun cas de variant sud-africain ou brésilien n’a été découvert jusqu’ici.  

Pour lutter plus efficacement contre ces mutations du virus, le gouvernement invite les Québécois à passer un test de dépistage au moindre symptôme s’apparentant à la COVID-19. 

— Avec la collaboration d’Anne Caroline Desplanques 


Doses administrées

  • 4 février: 4140
  • 3 février: 2837
  • 2 février: 628
  • 1er février: 376
  • 31 janvier: 761
  • 30 janvier: 542
  • 29 janvier: 2227 

Cumulatif des doses administrées

  • Résidents des CHSLD, des résidences privées pour aînés et des ressources intermédiaires : 50 664
  • Personnel soignant : 168 406
  • Communautés éloignées et proches aidants : 29 603

Total : 248 673 

Cumulatif des doses reçues par le Québec

  • Moderna: 105 000 
  • Pfizer: 190 125 

Total: 295 125 

Source : ministère de la Santé

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres