/weekend
Navigation

Demeurer serein face à la mort

WE 0206 Psycho
Photo courtoisie Dr Gaétan Brouillard

Coup d'oeil sur cet article

Avoir à accompagner quelqu’un en fin de vie est certainement une épreuve difficile. La mort étant un sujet quelque peu tabou, on peut trouver difficilement les mots appropriés. Quant à celui ou celle qui fait face à ses derniers instants, la peur est encore trop souvent le sentiment dominant. L’auteur et médecin, Gaétan Brouillard, qui a accompagné à maintes reprises des mourants, souhaite que chacun puisse affronter le grand départ avec sérénité.

<b><i>C’est une question de vie et de mort</i></b><br/>
Gaétan Brouillard<br/>
Les Éditions Le Jour<br/>
216 pages
Photo courtoisie
C’est une question de vie et de mort
Gaétan Brouillard
Les Éditions Le Jour
216 pages

« Faire la paix avec la mort, et dissiper ses peurs face à celle-ci, c’est se permettre de vivre mieux », lance d’emblée l’auteur Gaétan Brouillard, qui est l’un des rares médecins qui tiennent des propos sur la mort et l’après-mort, puisqu’il croit fermement qu’il existe bel et bien quelque chose après la mort. « C’est dommage que ce sujet soit encore tabou », ajoute-t-il.

Le Dr Brouillard, qui a un parcours scientifique, a d’abord choisi, en début de carrière, de travailler comme urgentologue à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont pendant de nombreuses années, pouvant parfois être de service 60 heures par semaine. Il est même parti quelque temps travailler comme médecin dans le Grand Nord québécois. « Pour moi, c’était fondamental d’aider les gens, précise-t-il. J’étais formé pour sauver des vies, mais je devais aussi constater des décès. » 

L’impuissance devant la mort est souvent une source de frustration pour un médecin. « C’est surtout qu’en tant que médecin, on ne nous a jamais enseigné la mort. On apprend à sauver des vies, à réanimer quelqu’un à donner des médicaments, mais la mort demeure taboue », déplore l’auteur. 

Heureusement, la science moderne évolue et elle reconnaît désormais que nous évoluons dans un monde électromagnétique composé d’énergies multiples et que le corps, le mental et l’esprit forment un tout indissociable.

Questions existentielles 

« Enfant, déjà, je me questionnais sur ce que l’on faisait sur terre », confie Gaétan Brouillard qui a été élevé par une mère croyante et pratiquante. 

Après avoir étudié la médecine, voilà qu’il réfléchit depuis quelques années sur le sens de la vie, la mort et le pourquoi de notre présence sur terre, tout en questionnant le sens de l’éternel. Aujourd’hui, conscient que nous faisons tous face, un jour ou l’autre, à des phénomènes inexplicables, insolites ou inhabituels, le moment était venu pour le médecin, dans son troisième livre, d’écrire sur la mort, puisque celle-ci fait partie de la vie. C’est d’autant plus pertinent que l’on parle de plus en plus de refus d’acharnement thérapeutique, d’euthanasie et de suicide assisté. Pour l’auteur, se questionner sur la fin de vie, c’est se questionner sur la vie elle-même, un sujet profond qui nécessite une grande réflexion.

« Trop de gens ont encore peur de la séparation que provoque la mort, peur de l’inconnu, peur de disparaître et laisser les autres derrière, fait remarquer le médecin. Mais cette peur ne fait que prolonger indûment le temps que nous mettons à quitter notre enveloppe charnelle et, par le fait même, amplifier détresse, chagrin et souffrance. » 

Ainsi, il faut apprendre à entrevoir la mort avec sérénité, ce qui facilitera le grand départ. Le lâcher-prise est aussi important. 

« Il faut accepter de se détacher du monde matériel et de nos proches afin d’éviter de s’enliser dans la douleur », estime l’auteur.

La vie après la mort

« Il me semble absurde de penser que la vie humaine se limite à celle du corps », affirme Gaétan Brouillard, qui n’hésite pas dans son ouvrage à parler de réincarnation, de karma et de l’âme qui survit au corps physique.

« J’ai souvent réanimé des patients qui entraient à l’urgence après une tentative de suicide, confie le médecin. J’ai questionné ces gens afin de mieux comprendre, et je crois que s’ils n’ont pas réglé certains problèmes durant la présente incarnation, ils auront encore quelque chose de similaire à régler lors de leur prochaine incarnation. »

Si l’auteur n’a pas toutes les réponses, il estime néanmoins que notre passage sur terre n’est pas futile et qu’il sert à quelque chose. 


♦ Le Dr Gaétan Brouillard est l’auteur des livres, La douleur repensée et La santé repensée.

♦ Il est aussi expert dans le traitement de la douleur chronique.