/world/america
Navigation

Venezuela: deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis

Coup d'oeil sur cet article

Deux responsables de la compagnie pétrolière nationale du Venezuela ont été condamnés à cinq ans de prison pour avoir fourni aux États-Unis des informations « stratégiques et sensibles » sur les activités pétrolières du pays, ont indiqué les autorités judiciaires. 

Alfredo Chirinos, chargé des opérations spéciales au sein de la compagnie Petroleos de Venezuela SA (PdVSA), et Aryenis Torrealba, directeur général pour la production de brut, avaient été arrêtés l’an dernier.

Ils « ont été condamnés à cinq ans de prison pour le crime consistant à révéler et fournir des informations », selon un communiqué vendredi signé par le Procureur général de la République, Tarek William Saab. 

Le verdict s’appuie sur des témoignages et des « documents » présentés comme preuves, sans précision.

Selon les autorités, les deux anciens responsables disposaient d’informations sur les stocks pétroliers du pays ainsi que sur « le système de raffinage et les itinéraires des navires qui commerçaient avec la PDVSA ». 

« Ces responsables ont fait fuiter des informations confidentielles et sensibles sur l’industrie pétrolière, avec pour résultat l’imposition de sanctions par le gouvernement américain, qui ont causé des dégâts financiers considérables à cette industrie en réduisant la vente de ses produits dans le monde », ajoute le communiqué.

Depuis trois ans, les États-Unis ont multiplié les pressions diplomatiques et les sanctions économiques pour chasser Nicolas Maduro du pouvoir, sans succès.

Parmi ces sanctions figure depuis avril 2019 l’interdiction pour les entreprises américaines de commercer avec l’industrie pétrolière vénézuélienne, dont la production est tombée fin 2020 à quelque 400 000 barils/jour, son plus bas niveau depuis des décennies.

Lorsque M. Maduro est arrivé au pouvoir en 2013, la production nationale dépassait les 3 millions de barils/jour (mbj). Le Venezuela dispose des plus importantes réserves de pétrole du monde.

L’offre vénézuélienne, qui était déjà en forte baisse en raison selon des experts d’une mauvaise gestion et d’une corruption massive, a fini de s’effondrer avec l’imposition par les États-Unis de dures sanctions.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.