/weekend
Navigation

DROGUE: risques de dépendance

DROGUE
Photo courtoisie Nouveau supergroupe, DROGUE est formé de Ludwig Wax, de Fred Fortin, de Pierre Fortin, de Stéphane Papillon et de Jean Sébastien Chouinard.

Coup d'oeil sur cet article

Même si la pandémie complique les rapprochements, des projets musicaux peuvent quand même voir le jour à distance. L’exemple le plus récent ? Le « supergroupe » DROGUE formé de membres de Galaxie, Le Nombre et Papillon.

Faire du rock francophone à la Iggy Pop et The Hives, c’est le défi que se sont lancé les membres de DROGUE. Dans ce supergroupe, on retrouve Ludwig Wax, au chant (Le Nombre, Démolition), Fred Fortin, à la basse (Galaxie, Gros Méné), Pierre Fortin, aux percussions (Galaxie, Gros Méné, Les Dales Hawerchuk), Stéphane Papillon, à la guitare électrique (Papillon) et Jean-Sébastien Chouinard, aussi à la guitare électrique (Charlebois, Gros Méné, Papillon).

C’est Stéphane Papillon qui a lancé l’idée de ce nouveau projet, dès 2019. « Je l’ai rencontré à un souper, raconte Ludwig Wax, Louis Cyr de son vrai nom. Il m’a dit qu’il aimerait faire un disque. J’avais lancé en blague que j’irais chanter une chanson. »

En forêt 

Quelque temps plus tard, le groupe était formé. En raison de la pandémie, les musiciens n’ont jamais été tous ensemble en studio. « On n’était jamais plus que trois ensemble. Il y en a même qui ont enregistré leurs trucs en forêt. »

Et pourquoi le nom DROGUE? « C’est une très bonne question. Je n’ai pas encore la réponse ! dit Ludwig Wax. Toutes sortes de noms ont été lancés. À un moment donné, quelqu’un a crié “DROGUE !”. On était très surpris de voir que ça n’existait pas déjà. (rires) »


► Le mini-album de DROGUE est disponible sur toutes les plateformes.