/sports/hockey
Navigation

Mikko Koivu accroche ses patins

Mikko Koivu accroche ses patins
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Estimant qu’il n’est pas au niveau de la Ligue nationale de hockey (LNH), l’attaquant des Blue Jackets de Columbus Mikko Koivu a annoncé qu’il prenait sa retraite, mardi. 

«Ce n’est pas une décision facile à prendre pour moi, puisque j’ai adoré toutes les minutes que j’ai passées à Columbus. J’espérais vraiment d’aider l’équipe à atteindre ses buts cette saison, mais je n’ai été en mesure d’atteindre le niveau de jeu requis pour être fidèle à moi-même et mes coéquipiers. Le moment est donc venu pour moi de me retirer du hockey», a affirmé le Finlandais de 37 ans dans un communiqué des Blue Jackets.

Lors de la dernière saison morte, Koivu avait paraphé une entente d’un an avec la formation de l’Ohio, après que le Wild du Minnesota lui eut indiqué qu’il n’était plus dans les plans de l’équipe.

En sept rencontres cette saison, le joueur de centre a amassé un but et une mention d’aide. Il a également maintenu un différentiel de -2.

Koivu avait précédemment disputé 15 campagnes avec le Wild dont il a été le capitaine pendant 11 ans.

Le petit frère de Saku Koivu avait été un choix de premier tour (sixième au total) du Wild au repêchage de 2001.

En 1035 parties dans la LNH, il a touché la cible à 206 reprises et fourni 505 aides pour 711 points.

«J’ai été extrêmement béni et je serai éternellement reconnaissant envers les organisations du Wild du Minnesota et des Blue Jackets de Columbus pour les opportunités qu’elles m’ont données de vivre mon rêve de jouer dans la LNH au cours des 16 dernières années», a conclu Koivu.

De grandes carrières pour les frères Koivu

Mikko Koivu accroche ses patins
Getty Images/AFP

Avec la retraite de Mikko, annoncée mardi, les frères Koivu auront totalisé ensemble 1543 points en carrière en saison régulière. Aux 711 du nouveau retraité, il faut ajouter les 832 points engrangés par son aîné Saku, qui a notamment défendu fièrement les couleurs du Canadien de Montréal pendant 13 saisons.

Un grand classique pour les férus de statistiques: le duo de frères le plus productif dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey (LNH) demeure Wayne et Brent Gretzky, avec respectivement 2857 et quatre points. Dans cette veine, on pourrait ajouter que Marcel et Gilbert Dionne (1911), Mark et Paul Messier (1887), Gordie et Vic Howe (1857), Mario et Alain Lemieux (1795) de même que Phil et Tony Esposito (1615), même si ce dernier était gardien, ont tous totalisé plus de points que les Koivu, entre autres. Par contre, il est très rare de compter sur deux frères qui, comme Saku et Mikko Koivu, ont chacun récolté plus de 700 points dans la LNH. Voici ceux qui ont également accompli l'exploit:

Henrik et Daniel Sedin

Les jumeaux Henrik et Daniel Sedin représentent le seul duo de frères ayant obtenu plus de 1000 points chacun dans la LNH. Ceux-ci ont fait la pluie et le beau des temps pendant 17 ans avec les Canucks de Vancouver. Résultat: 1070 points pour Henrik, 1041 points pour Daniel.

Henri et Maurice Richard

Les frères Henri et Maurice Richard ont respectivement gagné 11 et huit fois la Coupe Stanley avec le Canadien de Montréal. Henri a par ailleurs inscrit 1046 points en saison régulière, comparativement à 966 pour son frère Maurice.

Frank et Pete Mahovlich

Frank Mahovlich, qui a notamment joué 263 matchs avec le Canadien au début des années 1970, a totalisé 1103 points dans la Ligue nationale de hockey. Son frère Pete, qui a conclu sa carrière avec 773 points, a effectué un séjour encore plus long à Montréal, soit pendant neuf saisons.

Geoff et Russ Courtnall

Russ Courtnall en est un autre à avoir joué avec le Canadien de Montréal et à faire partie d’un duo de frères ayant totalisé chacun plus de 700 points dans la Ligue nationale de hockey. L’ancien numéro 6 du Tricolore a récolté 744 points en carrière, soit 55 de moins que son grand frère Geoff (799).