/entertainment/comedy
Navigation

Un Couvre-fun pour déjouer le couvre-feu!

Un Couvre-fun pour déjouer le couvre-feu!
Mathieu Ste-Marie / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Alors que le confinement pèse lourd sur le moral des Québécois, Gino Lévesque et Mario Jean ont trouvé le moyen de divertir leurs concitoyens de Sainte-Julie, en Montérégie, durant le couvre-feu, en lançant une émission humoristique sur le web baptisée Couvre-fun. 

« Nous voulons offrir une thérapie par le rire. Un rendez-vous où les gens peuvent lâcher prise. Nous sommes tous confinés chez nous, donc il faut divertir la population », s’exclame l’animateur Gino Lévesque.

Celui-ci a d’abord été approché par la Ville de Sainte-Julie dès le début du couvre-feu à la mi-janvier pour réaliser des capsules humoristiques. Le but était d’égayer la vie des citoyens en soirée. « C’est important que la Ville soit active pendant cette période pour éviter que l’angoisse et le stress augmentent. Il ne faut pas laisser la morosité envahir les gens », affirme la mairesse de Sainte-Julie, Suzanne Roy.

Au lieu de réaliser des capsules humoristiques, l’animateur a plutôt proposé une émission quotidienne diffusée en direct sur Facebook alliant humour, entrevue et chanson. Pour monter ce projet, il a tout de suite pensé à Mario Jean, un ami de longue date, qui fait rire avec un numéro d’humour à chaque début d’émission.

« J’ai presque 15 minutes de joke à livrer par jour. C’est tout un défi! Malgré tout, je n’ai pas hésité à accepter l’invitation de Gino. J’aime ma Ville et je trouve ça important de m’impliquer », affirme l’humoriste qui fête ses trente ans de carrière cette année.

En plus du numéro d’humour, les animateurs reçoivent deux invités à chaque émission diffusée du lundi au vendredi à compter de 20 h. Le premier invité est un citoyen de Sainte-Julie impliqué dans sa communauté tandis que le deuxième est une personnalité publique. Les Julievillois ont notamment reçu les humoristes Martin Matte, Lise Dion, Philippe Laprise et José Gaudet. « Nous sortons du cadre normal de l’entrevue. Notre formule se prête beaucoup aux confidences des interviewés », observe Gino Lévesque.

Chaque jour, plus de 10 000 personnes sont devant leur écran pour regarder le Couvre-fun sur la page Facebook de la Ville de Sainte-Julie. Des citoyens de la municipalité, mais aussi de la Gaspésie, de l’Outaouais, du Saguenay-Lac-Saint-Jean et même de la Floride sont au rendez-vous. Le succès de l’émission est tel que la Ville a ajouté deux semaines de programmation à ce projet qui devait se terminer le 29 janvier.