/news/politics
Navigation

Legault et les règles de santé publique: PSPP retire ses propos

Coup d'oeil sur cet article

Le chef péquiste Paul St-Pierre Plamondon a dû retirer ses propos mercredi après avoir suggéré que François Legault viole les règles de santé publique dans sa vie personnelle.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Encore plus de restrictions durant la relâche scolaire

En début de journée, le leader souverainiste avait accusé le premier ministre de transgresser les consignes sanitaires en recevant ses enfants dans la cour arrière de son domicile. «Ils ne demeurent pas dans la même maison», avait-il insisté en point de presse à l’Assemblée nationale.  

PSPP évoquait alors une récente photographie publiée sur les réseaux sociaux où on peut apercevoir François Legault s’aventurer en planche à neige sur une butte érigée par ses fils.  

  • Écoutez la chronique de Caroline St-Hilaire à l’émission de Pierre Nantel sur QUB radio:

L'accusation a aussitôt été démentie par la vice-première ministre Geneviève Guilbault. «Ses deux fils vivent avec lui», a-t-elle réagi. La numéro deux du gouvernement Legault a invité le chef du Parti québécois à être plus rigoureux dans ses interventions et à peaufiner ses recherches. 

En après-midi, PSPP a dû faire amende honorable. «Nous disposions d’autres infos nous indiquant que les deux fils du PM n’habitaient pas chez lui. M. Legault confirme que ses enfants vivent à son domicile, je crois sa parole et retire mes propos», a-t-il gazouillé sur son fil Twitter.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.