/news/politics
Navigation

L'Inde approvisionnera le Canada en vaccins

INDIA-CANADA-DIPLOMACY
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre de l’Inde, Narendra Modi, assure que son pays «fera de son mieux» pour faciliter l’envoi au Canada de vaccins produits chez lui. 

«J’ai été heureux de recevoir un appel de mon ami Justin Trudeau. Je lui ai assuré que l’Inde ferait de son mieux pour faciliter l’approvisionnement en vaccins contre la COVID achetés par le Canada», a indiqué M. Modi sur Twitter plus tôt aujourd’hui.

 

«Aujourd’hui, j’ai eu une bonne discussion avec le premier ministre Narendra Modi sur plusieurs enjeux importants, et nous avons convenu de rester en contact», a quant à lui déclaré M.Trudeau. 

«Les deux dirigeants ont convenu de travailler ensemble pour assurer l’accès aux vaccins», a ajouté son cabinet dans un bref compte rendu de la conversation.

L’entretien entre les deux hommes n’était pas prévu à l’agenda du premier ministre Trudeau, mais Santé Canada planche actuellement sur l’homologation d’un vaccin qui doit nous arriver d’Inde, celui d’AstraZeneca et de l’Université britannique d'Oxford.

Ottawa a commandé 20 millions de doses de ce vaccin.

  • Écoutez La rencontre Dutrizac-Dumont sur QUB radio:

Exportations indiennes bloquées

Véritable pharmacie mondiale, l’Inde produira un milliard de doses pour AstraZeneca. C’est le Serum Institute, le plus grand producteur mondial de vaccin, qui se charge de cette importante commande.

Or, l’Inde a accordé une autorisation d’urgence au vaccin britannique à condition que le Serum Institute n’exporte pas une seule dose avant que les Indiens les plus à risque n’aient été immunisés, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.

En conséquence, la députée de l’opposition Michelle Rempel Garner a demandé vendredi en comité parlementaire si le gouvernement avait contacté le premier ministre Modi pour négocier. Mais la ministre de l’Approvisionnement, Anita Anand, n’avait pas pu lui répondre. 

COVAX

Après avoir approvisionné les Indiens, le Serum Institute prévoit livrer sa production en priorité au programme COVAX à compter de mars ou avril.

COVAX est une initiative mondiale menée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et deux groupes internationaux de défense des vaccins. Elle soutient le développement, l'achat et la livraison de vaccins dans plus de 180 pays.

Son objectif est de garantir que les doses soient réparties équitablement entre toutes les nations, riches et pauvres. Les pays les plus pauvres qui ne sont pas en mesure de négocier directement avec les pharmaceutiques dépendent entièrement de ce programme.

Le Canada est le seul pays du G7 à recevoir des doses par l'entremise de COVAX pour le moment. Ottawa prévoit recevoir un demi-million de doses via ce programme d’ici fin mars et près de deux millions d’ici fin juin, a indiqué la ministre Anand la semaine dernière.