/news/consumer
Navigation

Entre la poutine et la tourtière, la tourtine débarque au Grand Marché de Québec

Entre la poutine et la tourtière, la tourtine débarque au Grand Marché de Québec
Photo courtoisie Macphotographie.com, Marc-André Couture

Coup d'oeil sur cet article

La fameuse tourtine, ce repas qui fusionne la tourtière du Saguenay–Lac-Saint-Jean et la traditionnelle poutine, fait son entrée au Grand Marché de Québec vendredi.

• À lire aussi: La folie de la tourtine se poursuit

C’est au kiosque du Domaine Le Cageot que la copieuse assiette, composée de brisket, de foie gras, de porc effiloché, de cheddar en grains de la Fromagerie Boivin et de sauce demi-glace au foie gras, sera offerte. 

La tourtine a été créée par les propriétaires de Baron BBQ, un restaurant de Saint-Ambroise, une municipalité tout près de Saguenay. Le but de sa création était de sauver le restaurant durement touché par la pandémie.  

Les intéressés devront faire vite, puisque seules 150 tourtines seront offertes pour la première fin de semaine. Et il y a fort à parier que la tourtine sera très populaire dans la région, après avoir fait fureur au Saguenay–Lac-Saint-Jean au début du mois de janvier.

  • Écoutez la chronique du chef Danny St Pierre à QUB radio

«Avec l’intérêt des gens du Saguenay–Lac-Saint-Jean pour la tourtine, je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire pour amener ce produit du côté du Grand Marché», lance Pierre-Philippe Tremblay, un des propriétaires du Domaine Le Cageot. 

«Je pense que ça va partir vite», poursuit-il. 

Inutile d’essayer de réserver, il faudra se rendre sur place pour se procurer la tourtine qui se détaillera au prix de 68$. 

«C’est premier arrivé, premier servi», avertit M. Tremblay. 

Il précise qu’il y aura d’autres arrivages de tourtines plus tard et que l'on s'efforcera de répondre à la demande. 

Il n’est pas impossible que le mets devienne un produit régulier, mais tout dépendra de l’intérêt. 

«Tout est à l’étude, mais, si elle ne devient pas permanente, elle pourrait peut-être être un produit saisonnier», termine M. Tremblay. 

Reste à voir si cette nouvelle offre du Grand Marché brisera les records d’achalandage de la fin de semaine dernière. L’établissement a reçu près de 10 000 visiteurs en trois jours dans le cadre de son premier Marché Hivernal, où sont proposés les produits d’une cinquantaine de producteurs et commerçants.

  • Écoutez cette entrevue du balado de Danny St Pierre avec l’un des créateurs de la « tourtine »