/news/coronavirus
Navigation

Les masques à fenêtre transparente fournis aux éducateurs en garderie

Coup d'oeil sur cet article

Les éducateurs en garderie auront désormais accès à des masques à fenêtre transparente, afin de faciliter l’apprentissage du langage et le développement des tout-petits, a appris Le Journal.

Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, doit en faire l’annonce ce matin.

Selon des informations obtenues par Le Journal, le ministère fournira ces masques au personnel éducateur de tous les types de services de garde reconnus, soit les Centres de la petite enfance (CPE), garderies subventionnées, garderies non subventionnées et milieux familiaux.  

  • Écoutez l'analyse de Caroline St-Hilaire et d'Antoine Robitaille avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:   

L’appel d’offres pour l’acquisition de ces masques sera lancé sous peu.

Ainsi, chaque éducateur aura à sa disposition entre deux et trois masques par jour.

Pour le moment, il n’est pas possible de savoir quand ces masques seront envoyés aux différents milieux de garde.

Ces masques, à usage unique, seront conformes aux normes sanitaires et approuvés par la CNESST, a-t-on appris.

  • Écoutez l'entrevue de Jean Airoldi avec Sophie Durocher sur QUB Radio :

Impacts «désastreux»

Récemment, Le Journal rapportait que plus de 200 spécialistes de la petite enfance sonnaient l’alarme en ce sens.

Ils ont d’ailleurs fait parvenir une lettre ouverte au gouvernement, le pressant d’agir en fournissant ces masques en milieux de garde rapidement.

Le fait que les enfants soient privés de la lecture labiale et de l’expression faciale notamment, aura des impacts «désastreux», particulièrement chez les enfants de 18 mois à 5 ans, affirmaient-ils.

L’été dernier, Le Journal rapportait que des pédiatres avaient aussi fait parvenir une lettre au directeur national de santé publique, Horacio Arruda, affirmant qu’il s’agissait d’un «sujet grave, dont il faut urgemment tenir compte».

Ils mentionnaient notamment que le port du masque par les éducatrices aurait des conséquences néfastes sur le développement et l’apprentissage des enfants en bas âge.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres