/news/coronavirus
Navigation

Changements au code de couleurs: «Il faut être encore prudent pour quelques semaines», dit Christian Dubé

Le ministre de la Santé, Christian Dubé.
Photo d'archives Stevens Leblanc Le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Coup d'oeil sur cet article

Les régions qui réclament des assouplissements aux règles sanitaires devront être patientes. Le prochain changement de niveau d’alerte pourrait attendre «quelques semaines», si on en croit le ministre Christian Dubé.

• À lire aussi: Voyages non essentiels: quarantaine à l'hôtel dès le 22 février

• À lire aussi: Semaine de relâche: les Québécois feront le choix de se nuire ou de s’aider

• À lire aussi: Le retour à l’orange risque d’attendre après la relâche

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

La présence de variants au Québec et la relâche scolaire qui arrive à grands pas inquiètent le gouvernement, a répété vendredi le ministre de la Santé.   

Il était souhaitable de donner un peu d’oxygène aux régions où le virus ne circule quasiment plus et de saluer les efforts faits par ces communautés plus éloignées des grands centres. C’est pourquoi six régions ont récemment basculé en zone orange.   

«Mais est-ce qu’on est rendu où on peut faire encore cet exercice-là? Je pense qu’il y a des gros enjeux. On a parlé tout à l’heure [...] des variants, on a la semaine de relâche qui s’en vient. Je pense qu’il faut être encore prudent pour quelques semaines», a insisté Christian Dubé, interpellé par l’opposition à l’Assemblée nationale.   

La région de Québec et sa rive sud, Chaudière-Appalaches, piaffent d’impatience de passer au niveau d’alerte orange. Aux Îles-de-la-Madeleine, il n’y a pas de trace du virus depuis des semaines, ce qui mériterait de basculer en zone jaune, selon le député du coin, Joël Arseneau.  

Le ministre assure que le Québec reviendra éventuellement au système des paliers d’alerte avec l’éventail de couleurs, du vert au rouge, mais pas tout de suite.   

Couvre-feu mur à mur «abusif»

Au Parti québécois, on croit que le temps est justement venu de ramener le code de couleurs, question de donner une lueur d’espoir aux Québécois et des objectifs à atteindre.   

Le député Arseneau estime que le prolongement de l’application du couvre-feu mur à mur à l’ensemble du Québec est «abusif». Il souligne que cette mesure extrême devait être un électrochoc, pas la norme.  

«Si le couvre-feu sert à restreindre les libertés individuelles au-delà de ce dont on a besoin pour amenuiser la courbe, par exemple, le nombre de cas, le nombre d'hospitalisations, et ainsi de suite, et qu'on se compare à une autre juridiction de l'Ontario qui n'a pas cette mesure-là qui est draconienne, qui est extrêmement lourde, et que la courbe est similaire, bien, on peut se demander s'il y a une valeur ajoutée», a-t-il insisté.   

Les deux masques de Dubé

Le député des Îles-de-la-Madeleine s’est également dit «perplexe» devant la «mise en scène» du ministre Dubé jeudi, qui s’est pointé à la conférence de presse sur l’état de propagation de la COVID-19 avec deux masques superposés.   

«Quel était le message que le ministre voulait poser sur une question de protection sanitaire qui ne semblait pas endossée ou pas pleinement endossée par la Santé publique qui l'accompagnait?»   

Offrir l’information dans plusieurs langues

Québec solidaire (QS) demande pour sa part au gouvernement d’adapter sa stratégie à la réalité des gens au Québec les plus touchés actuellement par l’épidémie. 

«Les gens qui mangent le plus la claque de la pandémie, ils sont où? Bien, ils sont dans des quartiers comme Saint-Michel, comme Montréal-Nord, comme Rivière-des-Prairies, comme le quartier Vanier, ici, à Québec», a fait valoir le député solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.  

Selon lui, la CAQ doit mettre en place des centres d’isolement volontaire partout au Québec permettant aux gens qui vivent à plusieurs dans un petit logement de s’isoler plus efficacement. QS réclame également une offensive majeure en matière de traduction simultanée quand les gens appellent pour obtenir de l'information sur la COVID-19.  

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres