/sports/racing
Navigation

Plus prêt que jamais

Labbé confiant de courir à temps plein en série Xfinity

Plus prêt que jamais
Photo courtoisie, Festidrag Développement

Coup d'oeil sur cet article

À pareille date l’an dernier, Alex Labbé était toujours incertain de disputer une saison complète en série NASCAR Xfinity.

Mais, à force d’accumuler les bons résultats et de convaincre des commanditaires à prolonger leurs appuis financiers, il a réussi ce véritable tour de force de participer aux 33 étapes du championnat, comme en 2018 d’ailleurs. 

« Il est encore trop tôt pour confirmer notre présence à toutes les courses, a fait savoir le pilote de Saint-Albert, en entrevue au Journal, mais c’est de bon augure. C’est certain que l’argent est le nerf de la guerre. »

La bonne nouvelle, c’est que bon nombre d’entreprises québécoises ont accepté de l’épauler encore cette année. 

« C’est certain, avoue-t-il, que 2021 sera important dans mon cheminement de carrière, mais la confiance règne comme jamais. Je réalise qu’on n’a jamais été aussi prêts à l’aube de la nouvelle saison. »

Une saison dont le coup d’envoi sera donné samedi après-midi à Daytona.

« L’équipe DGM est passée à un autre niveau pendant l’hiver, de souligner Labbé. On est encore loin d’être une écurie de premier plan, mais on a accès cette année à des moteurs et des châssis plus performants. »

« Et c’est sans oublier que nous avons recruté une main-d’œuvre encore plus qualifiée que par les années passées. Nous avons en effet ajouté des gens de talent au sein de notre équipe. Tout ça devrait faire une grande différence », espère-t-il.

Un 80e départ

Labbé, âgé de 26 ans, en sera samedi à son 80e départ dans la deuxième division du NASCAR. « Je devrais atteindre le plateau des 100 courses cette année. Je suis pas mal convaincu de trouver le budget nécessaire pour rouler à temps plein encore cette année. C’est le but. »

Daytona lui rappelle de bons souvenirs. L’an dernier, il avait roulé en tête pendant 19 tours alors que les principaux ténors de l’épreuve s’étaient arrêtés avant lui pour le ravitaillement.

« Ç’a été une sensation incroyable de mener cette course à Daytona, se souvient-il, même si j’étais hors séquence et que je savais que je devais m’arrêter tôt ou tard pour laisser passer la meute. »

Il sera finalement classé au dixième rang.

Labbé ne cache pas ses ambitions pour Daytona, même si les ressources financières de son équipe ne sont pas celles des formations de pointe du plateau. 

« Jamais je n’ai bénéficié d’une voiture aussi compétitive, affirme-t-il. Mais il faut aussi un peu de chance. Cette course à Daytona est une loterie. Il faut se maintenir dans le peloton de tête à la fin et éviter évidemment d’être impliqué dans un accrochage. »

À Daytona, l’écurie DGM déléguera, pour la première fois de son histoire, quatre voitures en série Xfinity. Outre Labbé (voiture numéro 36), les autres pilotes seront Caesar Bacarella (90), Josh Williams (92) et Mario Gosselin (91). 

Ce dernier, originaire de la Beauce, est aussi le propriétaire de l’écurie. Celui qui célébrera ses 50 ans en octobre prochain, renouera avec la compétition après plus de trois ans d’absence. Et ça pourrait être sa dernière course à vie. 

Sept courses en circuit routier  

Pilote polyvalent, Labbé est reconnu pour être l’un des meilleurs de la série Xfinity en circuit routier. Or, le calendrier comporte sept épreuves du genre en 2021. « On a déjà encerclé ces sept dates parmi les 16 courses qui sont inscrites à notre horaire, déclare Labbé. C’est certain qu’on va toutes les faire. » C’est sur ce type de tracé qu’il a obtenu le meilleur résultat de sa carrière quand il a rallié l’arrivée au quatrième rang au complexe de Charlotte, en Caroline du Nord, le 10 octobre dernier.


Le Québécois Raphaël Lessard a dû se contenter du 23e rang vendredi soir à Daytona à l’occasion de la première course de la saison dans la série des Camionnettes NASCAR.