/finance/business
Navigation

Air Canada: une perte de 4,65 G$ en 2020

Coup d'oeil sur cet article

Le transporteur aérien a subi, l’an dernier, une perte nette de plus de 4,65 G$, soit une perte de 16,47$ par action, un résultat contrasté avec le bénéfice net de 1,48 G$, ou 5,44$ par action, une année plus tôt. 

• À lire aussi: Ottawa appelé à intervenir comme il l’avait fait en Ontario

• À lire aussi: Air Canada pourrait encore renoncer à acquérir Transat

Le transporteur aérien a subi l’an dernier une perte nette de plus de 4,65 G$, soit une perte de 16,47$ par action, un résultat contrasté avec le bénéfice net de 1,48 G$, ou 5,44$ par action, une année plus tôt. 

  • Écoutez la chronique économique d'Yves Daoust, directeur de la section Argent du Journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio:   

Au quatrième trimestre de l’exercice 2020, les revenus d’Air Canada ont fondu de 3,6 G$ comparativement à l’année précédente, atteignant 827 M$, comparativement à 4,43 G$ en 2019. Les profits de l’année précédente, qui avaient atteint 152 M$, ou 0,56$ par action, ont été dans le rouge de 1,2 G$, soit une perte de 3,91$ par action.

Durant la dernière année, la dette nette d’Air Canada a connu une hausse de 2,135 G$ pour s’établir à 4,976 G$.

La haute direction a indiqué que la maladie à coronavirus qui a entraîné des restrictions de déplacements et des mesures de mise en quarantaine «ont eu des répercussions catastrophiques» sur ses activités.

«Le présent communiqué sur les résultats du quatrième trimestre de 2020 et de l'exercice 2020 vient clore l'année la plus sombre de toute l'histoire de l'aviation commerciale, alors même qu'Air Canada rapportait depuis plusieurs exercices des résultats sans précédent et une croissance record», a dit Calin Rovinescu, président et chef de la direction d'Air Canada, vendredi, par communiqué.

«Le nombre de passagers qu'Air Canada a transportés a donc chuté de 73% au cours de l'exercice, et la Société affiche une perte d'exploitation de près de 3,8 G$, a poursuivi M. Rovinescu. Pourtant, malgré l'avalanche de mauvaises nouvelles, sans compter l'incertitude et les difficultés qu'a engendrées la constante évolution des exigences imposées, nos vaillants employés ont servi la clientèle restante avec professionnalisme et l'ont menée à destination en toute sécurité, en plus d'assurer des centaines de vols de rapatriement, et l'équipe Air Canada Cargo a acheminé des équipements de protection individuelle essentiels au Canada et partout dans le monde.»

Rappelons qu’Air Canada a obtenu le feu vert d’Ottawa, jeudi, pour acquérir Transat A.T. Toutefois, l’entreprise pourrait encore renoncer à cette transaction la semaine prochaine, et ce, sans pénalité, a rapporté Le Journal de Montréal dans son édition de vendredi.