/sports/racing
Navigation

Un accident prive Raphaël Lessard d’un top 5 à Daytona

Un accident prive Raphaël Lessard d’un top 5 à Daytona
Photo courtoisie Écurie GMS Racing

Coup d'oeil sur cet article

Raphaël Lessard a mené la course pendant 12 tours en début de parcours, mais un accident survenu à six tours de la fin, alors qu’il se maintenait dans le peloton de tête, l’a privé d’un top 5 à l’occasion de la course inaugurale de la saison dans la série des camionnettes NASCAR, disputée vendredi soir à Daytona.

• À lire aussi: Plus prêt que jamais

• À lire aussi: Rentrée prudente pour Lessard dans la série des camionnettes NASCAR

Le pilote québécois de 19 ans sera finalement classé au 23e rang au terme d’une épreuve mouvementée qui a nécessité un tour de prolongation. 

À sa toute première participation au volant d’une camionnette Chevrolet Silverado de l’écurie GMS Racing, Lessard méritait certes un meilleur sort, lui qui avait pris le cinquième rang quelques heures plus tôt lors de la séance de qualifications. 

«J’ai su, dès le signal du départ, que j’avais une camionnette pour gagner, a déclaré le Beauceron en entrevue téléphonique au Journal. Mais je me suis retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment.»  

Un accident prive Raphaël Lessard d’un top 5 à Daytona
Photo courtoisie Écurie GMS Racing

«C’est dommage, car tout fonctionnait à merveille avant cet accident que je n’ai pu éviter. Ce sont des choses qui arrivent à Daytona. Quand on roule aussi vite et qu’on est aussi rapprochés les uns des autres, on a peu de temps pour réagir. Souvent, il n’y a plus d’espace pour passer.» 

«D’autres accrochages sont survenus devant moi pendant la course, et je m’en suis sorti. Mais cette fois, la chance n’était pas de mon côté.» 

Des points précieux

La bonne nouvelle, c’est que Lessard a inscrit 19 points précieux après avoir conclu les deux premiers segments de l’épreuve en première et deuxième places respectivement. 

Ces points boni ont une incidence sur sa position au classement cumulatif des pilotes. 

«Je suis heureux de cette récolte de points, a souligné Lessard. C’est la première fois que je remporte un segment. J’ai été compétitif pendant toute la soirée.» 

La victoire de Rhodes et de... Bombardier

La course, marquée par 11 drapeaux jaunes, a été remportée par Ben Rhodes, dont le commanditaire principal est Bombardier, cette même entreprise de chez nous qui se permet de soutenir un Américain, alors que des pilotes québécois doués comme Lessard ou Alex Labbé cherchent désespérément des appuis financiers pour exprimer leur talent sur les circuits du NASCAR. 

Et qui plus est, cette victoire survient une journée après la décision de Bombardier de supprimer 1600 emplois, dont 700 au Québec.