/obituary
Navigation
1927 - 2021

Lacombe-Paillé, Dolorès

Lacombe-Paillé, Dolorès

Coup d'oeil sur cet article

Lacombe-Paillé, Dolorès
1927 - 2021

Au Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières, le 1er février 2021, est décédée, à l'âge de 93 ans, Mme Dolorès Lacombe, épouse de Jeannot Paillé, décédé en 2015, de Saint-Léon-le-Grand. Elle était la fille de Bernadette Lambert et d'Adrien Lacombe de Louiseville.

Elle laisse dans le deuil ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants: Lili, Olivier & Lyne et Émile, Simon, Jeanne, Marek; Pascale & Christopher et Assa; Maxime & Andréanne et Gabrielle, Laurence, Adam; Maude & Bun et Lila, Mali, Florie, Jules. Errol & Marie-France et José. Jacinthe & Raymond. Muguette et Evanie, Noïssa. Stella & Jacques et Alexandre & Demetra, Vincent & Marie-Ève et Lionel; Samuel & Marie-Ève. Matthieu et Jacob.

Elle était la soeur de Rose-Hélène & Laurent Beauclair, Gilbert, Urbain & Madeleine Bellemare, Ulysse, Renald, Édith et Ruth, aujourd'hui tous décédés. Elle laisse sa belle-soeur, Marie-Ange Bourassa. De la famille Paillé, elle laisse Marjolaine, Marie-Anne & Germain Lefebvre, Suzanne, Jean-Paul Plante, Fleurette & Gilles St-Antoine, Aline Bergeron et Nicole. Elle laisse également dans le deuil l'épouse de son fils décédé, Line Ouellette, de même que tous ses parents, neveux et nièces et amis.

Les places étant limitées, elles sont réservées aux membres de sa famille immédiate. Les funérailles auront lieu en toute intimité, le samedi 20 février en l'église de St-Léon-le-Grand à 13h30 et en simultané en webdiffusion au https://www.maisonstlouis.ca/Avis-de-deces

En cas de tempête la cérémonie sera remise au lundi 22 février, à la même heure.

L'inhumation aura lieu au cimetière paroissial, là où son fils Sylvain et son époux reposent en paix.

Prière de ne pas envoyer de fleurs. Si vous le désirez, des dons à la Fondation québécoise du cancer ou à la Fondation régionale pour la santé de Trois-Rivières (soins palliatifs) seront appréciés.

Sa famille désire remercier le personnel des soins palliatifs du Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois-Rivières qui a contribué à adoucir sa fin de vie et celui du CLSC-Centre Comptois qui a été d'une aide précieuse pour l'aider à demeurer à son domicile jusqu'au 28 janvier 2021.