/world/usa
Navigation

Trump de nouveau acquitté, mais reconnu coupable

L’ancien président américain a pu compter sur un camp républicain soudé

US-SECOND-IMPEACHMENT-TRIAL-OF-DONALD-J.-TRUMP-CONTINUES-IN-SENA
Photos AFP et d'archives Le républicain Mitch McConnell a voté pour l’acquittement de Donald Trump, samedi, mais il a admis que l’ancien président avait incité à la violence. En mortaise, Trump montrait en février 2020 le titre d’un journal concernant son premier acquittement.

Coup d'oeil sur cet article

Bien que le Sénat a acquitté samedi l’ancien président américain Donald Trump pour son rôle dans les émeutes mortelles du Capitole du 6 janvier, une majorité de sénateurs l’ont trouvé coupable.

• À lire aussi: Trump acquitté par le Sénat après un procès historique

• À lire aussi: Donald Trump acquitté, et maintenant?

« Le gros titre, c’est qu’il est acquitté, mais très rapidement on devrait écrire que c’est une sacrée gifle à la fois politique et historique [que Trump] a reçue », lance Rafael Jacob, analyste spécialisé en politique américaine et membre de la Chaire Raoul-Dandurand, de l’Université du Québec à Montréal.

Samedi se tenait un vote historique au Sénat pour reconnaître ou non la culpabilité de Trump dans les attaques du Capitole qui ont fait cinq morts.

  • Écoutez le chroniqueur de politique internationale Loïc Tassé avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Cinquante-sept sénateurs ont voté pour une condamnation du milliardaire républicain, contre 43 en défaveur. Mais pour qu’il soit reconnu coupable, il fallait qu’au moins 67 membres du Sénat, soit les deux tiers des élus, votent dans ce sens.

« Il faut dire que c’est difficile d’arriver à 67 votes au Sénat, explique M. Jacob. D’en avoir ne serait-ce que 57, c’est sans précédent ! Dans toute l’histoire américaine, il n’y a jamais eu un président qui a reçu autant de votes de culpabilité contre lui. »

Trump est le seul président des États-Unis à avoir été mis en accusation deux fois, étant aussi le seul à avoir été acquitté à deux occasions, après 2020.

Bipartisanerie

Et c’est aussi la première fois qu’il y a une majorité bipartisane, donc que des élus des deux partis ont voté pour condamner un président, souligne l’analyste.

En effet, sept sénateurs républicains ont voté contre Trump samedi.

Bien qu’il n’ait pas voté contre l’homme d’affaires, l’influent chef des républicains du Sénat, Mitch McConnell, incarnait samedi le malaise de certains membres de son clan. À peine le verdict annoncé, il n’a pas hésité à laisser éclater son amertume.

« Il n’y a aucun doute, aucun, que le président Trump est, dans les faits et moralement, responsable d’avoir provoqué les événements de cette journée » du 6 janvier, a-t-il asséné.

Trump réagit

Et Donald Trump n’a pas hésité à réagir par voie de communiqué samedi, après l’issue du vote.

« Notre mouvement magnifique, historique et patriotique, Make America Great Again [Redonnez sa gloire à l’Amérique], ne fait que commencer », a-t-il écrit, se posant une nouvelle fois en victime d’une « chasse aux sorcières ».

– Avec l’AFP