/news/coronavirus
Navigation

Saint-Valentin: célébrer différemment

GEN - DOSSIER COVID-19 /// ROMÉO & JULIETTE
Photo Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

Un amour interdit en pandémie

N’ayant pas le droit de se voir parce qu’ils vivent tous les deux chez leurs parents, les jeunes Roméo et Juliette (noms fictifs) profiteront de la Saint-Valentin pour passer du temps ensemble. Ils ne se sont pas vus depuis plus d’un mois.  

« On se parle chaque jour, mais ce n’est pas la même chose que de se voir en personne. On ne s’est pas revus depuis [...] le couvre-feu », soupire Roméo, qui demande l’anonymat par crainte de représailles.

Le jeune homme de 22 ans et sa Juliette fêteront bientôt leur troisième anniversaire de couple, et pourtant, ils n’ont pas le droit de se voir, selon les mesures sanitaires.

Mais pour la fête de l’amour, ils ont décidé de courir le risque et de passer la fin de semaine chez les parents de Roméo, dans une petite ville de la Montérégie, en respectant le plus possible les règles.

Roméo a transformé le sous-sol en salle à manger romantique et il laissera le choix du film à sa douce.

« Avant, je passais la moitié de mon temps chez elle. Mais depuis la pandémie, je suis toujours chez moi. Je ne réalisais pas à quel point ça me manquerait. C’est tough », confie Roméo.

Fleurs pour tous

GEN - DOSSIER COVID-19 /// ROMÉO & JULIETTE
Photo Chantal Poirier

Le mot « amour » semble avoir pris un sens beaucoup plus large cette année, remarque une fleuriste montréalaise qui jongle avec un nombre important de commandes.

« Les gens achètent des fleurs, et pas juste entre amoureux. C’est pour les amis, pour les grands-parents, les parents achètent des fleurs pour leurs enfants... On dirait que la Saint-Valentin devient l’occasion pour faire des douceurs élargies, cette année », note Myriam Binette, de chez Binette & filles, qui a enlevé son masque seulement le temps d’une photo.

« C’est vraiment beau les messages dans les petites cartes, raconte-t-elle. Il y a beaucoup de messages d’amour, de douceur. On espère se retrouver bientôt. Les gens se manquent, ça se voit. » 

Gâteaux en cadeaux

La Longueuilloise Claudie Lamont-Roy et son amoureux, Gibbs Decade, distribueront des cupcakes faits maison à leur entourage.

« Si ça peut permettre de les voir de loin, deux minutes, le temps de leur donner une petite douceur, ça va permettre de briser un peu l’isolement et leur rappeler qu’on pense à eux », relate la femme de 22 ans. 

En général, le couple, qui en est à sa cinquième Saint-Valentin, « garde ça plutôt simple », en partageant un repas entre amoureux au restaurant.

« Mais là, de faire quelque chose qui n’est pas juste pour nous, c’est une première », souligne-t-elle, en précisant que l’idée vient de son chéri.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres