/finance
Navigation

Industrie de la construction: Québec doit agir pour limiter la hausse des coûts

Coup d'oeil sur cet article

L’Association de la construction du Québec (ACQ) demande au gouvernement Legault d’agir pour prévenir une hausse «importante» des coûts de la construction.

Au lendemain des consultations budgétaires, l’ACQ appelle Québec à soutenir la chaîne d’approvisionnement, à pallier la pénurie de main-d’œuvre et à aider les entreprises de la construction à mieux négocier le virage numérique.

L’organisation, qui craint une explosion des coûts de la construction au cours des prochaines années, presse le gouvernement de soutenir l’industrie manufacturière.

«L’ACQ propose d’aider particulièrement les entreprises du secteur du bois, puisque les prix de ces composantes ont augmenté de façon particulièrement significative au cours des derniers mois», a indiqué dans un communiqué le regroupement des entrepreneurs.

L’Association anticipe une pénurie de près de 20 000 travailleurs sur les chantiers de construction d’ici 2028. Pour remédier un tant soit peu à cette situation, l’ACQ recommande à Québec d’investir dans la formation, en encourageant les jeunes ainsi que les personnes sur le chômage en raison de la pandémie à s’intéresser à l’industrie de la construction.

L’industrie tarde à bénéficier de l’aide gouvernementale pour accélérer la transition numérique, a déploré l’ACQ, qui espère une aide semblable à celle accordée à l’industrie manufacturière.

«Le même type d’engagement de la part du gouvernement envers l’industrie de la construction pourrait véritablement être bénéfique pour les entreprises de construction, dont près de 85% d’entre elles ont cinq employés ou moins», a-t-on ajouté.